La Tribune Fonda : l'index des dossiers !

Chaque trimestre, la revue Tribune Fonda prend le temps de la réflexion sur les grands enjeux d’intérêt général. Composée d’un grand dossier, d’entretiens, de fiches de lecture et de retours de terrain, la revue est rédigée pour et par les acteurs associatifs. Accessible en ligne également, la Tribune Fonda s’adresse à l’ensemble du monde associatif et plus largement à tous les citoyens et les organisations qui construisent une société solidaire, juste et durable. Découvrez les derniers numéros de ce média associatif indépendant.

La Tribune Fonda n°256 s’intéresse aux associations culturelles, ces lieux de vie, de débats, d’échanges et de rassemblements. Les associations jouent en effet un rôle fondamental dans la garantie des droits culturels, en donnant accès à la culture institutionnelle et en faisant vivre les cultures plus subversives. Elles permettent une démocratie culturelle, en donnant à chaque citoyen la possibilité de créer, de s'exprimer et de se former. L’observation de la Fonda selon laquelle « il n’y a pas de vie démocratique sans vie associative » trouve pleinement écho dans le champ de la culture. Comment cela se manifeste-t-il ? Découvrez-le dans ce numéro 256 de la Tribune Fonda.

Le sport a toujours joué un rôle essentiel de rassemblement des sociétés, déchaînant les passions et développant un esprit de communauté. Ce 255e numéro interroge les récentes évolutions du sport associatif avec des retours d’expérience de Profession Sport Limousin, Siel Bleu, Alternatives Cameroun, Robins des murs et le Quadrathlon des femmes.

Ce 254e numéro porte attention à la fois à la «méthode» des tiers-lieux, et à ce que cela permet de produire. Avec des contributions de François Taddei et Patrick Levy-Waitz entre autres, ce numéro s’intéresse à la façon dont des démarches horizontales, citoyennes, viennent nourrir les dynamiques des territoires et inventer les solidarités de demain.

Face à l’accroissement et à la transformation des besoins des publics qu’ils accompagnent, les travailleurs sociaux choisissent partout en France de faire réseau(x). Un 253e numéro qui réunit des analyses d’Hélène Strohl, Cristelle Martin, Chloé Altwegg-Boussac et Marcel Jaeger de l’UNAFORIS, mais aussi les exemples de la Compagnie Générale des Autres, l’après M et e-graine.

Ce 252e numéro éclaire la notion de société inclusive et la nouvelle manière de faire société dont elle est porteuse. Définie par Pierre Suc-Mella, Anne-Claire Devoge, Bertrand Quentin, Philippe Eynaud et Geneviève Defraigne Tardieu, les engagements pour l’inclusion se multiplient dans le monde associatif, mais aussi dans les collectifs, les écoles, les hôpitaux et les entreprises.

Ce supplément paru en 2021 pour les 40 ans de la Fonda rassemble des articles de chercheurs sur les associations qui ont, par leur action, contribué à faire avancer la société, et des témoignages de celles et ceux qui ont conduit ces transformations.

Ce numéro 251 ausculte les manifestations de notre impuissance démocratique à travers les regards d’Anne Muxel, de Benjamin Sourice, de Yaël Benayoun, d’Emmanuel Porte, de Claire Thoury et de Roger Sue.

Ce 250e numéro pose l’écologie et la société comme des communs en miroir : le défi d’une société écologique interroge notre capacité à mettre en commun. Les acteurs de l’intérêt général ont un rôle clef à jouer, comme le font déjà France Nature Environnement, Toulouse en transition, Carma, la Coalition française des fondations pour le climat (CFFC) et la chaire HOPE entre autres.

Parler d’exigence à propos de l’égalité entre les femmes et les hommes signale qu’elle est une question nécessaire, à l’aune de laquelle nous devons considérer nos pratiques et nos représentations. Ce 249e numéro se penche sur la question avec Catherine Kintzler, Fatima Ouassak, Caroline Mécary, Benjamin Roger, Corinne Hirsch et Céline Mas.

L’évaluation est-elle un outil de contrôle ou de délibération démocratique? Ce 248e numéro est consacré au sujet de l’évaluation. Au sommaire : des contributions du philosophe Patrick Viveret, de l’économiste Aurore Lalucq et des responsables associatifs tels qu’Hugo Barthalay, Camille Putois et Emmanuel Gagnerot.

Le numéro 247 propose des perspectives pour le «monde d’après», mais aussi la manière dont elles interpellent les associations, avec une prise de hauteur de David Sassoli, regretté président du Parlement européen. La part belle est laissée aux acteurs de terrain, comme Emma Ghariani et Caroline Span de MedNum, et aux universitaires dont Timothée Duverger.

Ce 246e numéro propose quinze témoignages de personnalités, aussi variées que Judith Roze, Pierre Henri Guignard, Julie Battilana, Jean-Michel Wilmotte, Omezzine Kehlifa, Jean-Marc Jancovici, Laura Alonso et François Hollande, sur leur vision du Faire ensemble et les enjeux de l’Agenda 2030, fil rouge du numéro.

Le numéro 245 explore les relations entre associations et collectivités territoriales, leurs évolutions et modalités avec des contributions de Pascal Glémain, Michel Abhervé, Louise Vaisman, mais aussi du Réseau national des Maisons des associations (RNMA) et de l’Avise.

Ce 244e numéro met en avant les combats menés par des acteurs du monde associatif, comme AIDES, l’Ordre de Malte France, Solidarités nouvelles face au chômage (SNC), et la Cimade, ainsi que leurs propositions et solutions pour promouvoir et développer un accès universel et inclusif à la santé.

Le numéro 243 examine la transition énergétique sous l’angle des coopérations entre acteurs de la société civile pour permettre l’accès de toutes et tous à une énergie propre et d’un coût abordable. Vous y trouverez notamment des analyses du ministère de l’Économie et des Finances, Confrontations Europe, Coopawatt, Geres et Terra Nova.

Dans ce 242e numéro, sont analysés l’accès à une éducation de qualité pour toutes et tous, tout au long de la vie, et l’égalité des chances grâce aux témoignages d’Action Éducation, de Convergences, de l’Association d’aide à l’éducation de l’enfant handicapé (AAEEH), d’Unicef France, de Coup de pouce, d’ATD Quart Monde et d’Alliance pour l’éducation — United Way.

Le numéro 241 explore la dimension sociale de l’Europe et la place qu’y trouvent les associations et plus largement tous les acteurs de l’Économie sociale et solidaire (ESS) avec des analyses de Morgane Dor, Isabelle Couprie, Denis Stokkink, Patricia Andriot, Steven Bertal et Armelle Ledan.

Ce 240e numéro étudie les enjeux de la mesure d’impact social pour le monde associatif et de l’Économie sociale et solidaire (ESS). Etienne Dupuis de l’Avise, Hugues Sibille du Labo de l’ESS, Nicolas Chochoy de l’Institut Godin, mais aussi les professeures Marie J. Bouchard et Elena Lasida y apportent leurs visions de l’évaluation.

Le numéro 239 explore les ressorts de l’engagement, la manière dont celui-ci est promu, favorisé, accompagné, au sein du monde associatif. Car l’engagement, quelle que soit sa forme, avant d’être une ressource, est avant tout une aspiration selon Lionel Prouteau, Laurent Lardeux, Emmanuel Rivat, Hubert Pénicaud, Jean-François Serres, Monique Combes-Joret, Ida Tesla et Pauline Véron.

Ce 238e numéro revient sur l’Université de prospective Faire ensemble 2030, organisée par la Fonda en mars 2018, pour interroger les liens entre action associative et Objectifs de développement durable (ODD).

Le numéro 237 s’intéresse aux liens entre action associative et objectifs de développement durable, tels que définis par l’ONU dans son Agenda 2030, avec des textes de Georges Ribière, Marianne Eshet, Martin Bortzmeyer, Philippe Jahshan, Michèle Pasteur et Hugues de Jouvenel. Ce numéro est accompagné d’un supplément qui présente de manière didactique chacun des dix-sept ODD.

 

Cliquez sur chaque titre de la Tribune Fonda ci-dessus pour accéder aux articles qu'elle contient au format numérique.

Les articles les plus récents (moins d'un an) sont réservés aux abonnés.

Ces revues sont également disponibles au format papier, si vous souhaitez recevoir un numéro, cliquez sur « Commander ».

Pour consulter des numéros plus anciens, n'hésitez pas à nous contacter.