Gouvernance
Organisation, fonctionnement des associations

La gouvernance d’une association renvoie aux modalités d’organisation et de fonctionnement de celle-ci.

Un principe commun encadre la gouvernance : une association est un groupement de personnes qui se donnent un but à atteindre, un projet, et qui décident d'agir collectivement en vertu de règles qu'elles établissent librement.

On peut déduire de ce principe les trois règles élémentaires de la démocratie associative :

  • vérifier régulièrement la pertinence et la permanence du projet,
  • s'assurer que l'action menée est conforme au projet, et en mesurer l'impact,
  • conduire l'action conformément aux règles établies en commun.


En adéquation avec le projet, les objectifs, les moyens et les publics de l’association, les règles de gouvernance définissent l’organisation générale et la gestion de l’association, les modalités de participation et de prise de décision collective, d’animation des membres, des bénévoles ou le management des salariés, la communication interne et externe …

Cette rubrique réunit les articles relatifs à la gouvernance des associations et plus largement des structures de l'ESS : enjeux d’une bonne gouvernance, exemples de bonnes pratiques, modèles organisationnels …


Dans le milieu associatif et ailleurs, des réponses concrètes se cherchent, de nouvelles pratiques s’inventent, et témoignent du potentiel démocratique et citoyen dont elles sont porteuses.

Rendre-compte de l’utilisation des fonds collectés, faire des appels à candidature aux postes de dirigeants, interdire plus de deux mandats consécutifs, voter en ligne quand la distance est un handicap, faire une place aux bénéficiaires, respecter la parité, ouvrir les instances aux partenaires financiers… sont autant d’innovations démocratiques relevées dans le cadre de nos travaux.

Le projet demeure « la boussole » pour toute association. Fondateur ou rénové, le projet associatif ancre l’action dans une vision de long terme que les urgences du quotidien tendent à flouter. Le réinterroger très régulièrement, pour se doter d’une vision stratégique, est devenu vital pour les associations.