Associations et démocratie

Redonner sa place à la société civile

Tribune Fonda N°246 - Pour une société du Faire ensemble - Juin 2020
Roger Sue
Roger Sue
La crise sanitaire a souligné un formidable potentiel de mobilisation au service du lien social et a imposé une réflexion sur les valeurs qui sous-tendent nos sociétés. Un nouveau contrat social, fondé sur l’associativité et trouvant sa formulation dans notre organisation politique dessine une voie possible pour sortir de la crise sociale qui nous attend au sortir de la pandémie. Des mesures en faveur de l’engagement de tous pourraient le porter efficacement.
Redonner sa place à la société civile
Propos recueillis par Bastien Engelbach. La crise sanitaire actuelle a imposé des mesures de « distanciation sociale ». Une telle exigence semble aller à l’encontre de ce qui est au fondement même du fait associatif. Comment les associations traversent-elles cette période ? Roger Sue. D’abord, je trouve l’expression « distanciation sociale » particulièrement mal venue et préfère parler de distanciation physique. Le paradoxe est que la distanciation physique a provoqué une forme de rapprochement social, souvent par d’autres moyens. Nous avons pu assister à des formes diverses de mobili...
La suite de cet article est réservée à nos abonnés

S'abonner c’est :

  • Avoir accès à tous les contenus de la Fonda
  • Soutenir l'action d'une association indépendante et engagée en faveur du monde associatif
Opinions et débats
Entretien