Associations et démocratie Enjeux sociétaux

Ouvrir les espaces associatifs

Tribune Fonda N°199 - L'accès de tous à l'espace public - Octobre 2009
La Fonda
Et Jacques Remond
Éditorial de la Tribune Fonda n°199
Ouvrir les espaces associatifs


Cet article a été co-écrit par Michel Rouah et Jacques Remond, membres de la Fonda.

L'accès à l'espace public des personnes qui en sont de fait exclues, en particulier des personnes en situation précaire, constitue pour notre démo­cratie une problématique majeure sur laquelle les pouvoirs publics, mais aussi les associations, ont le devoir de réfléchir et d'agir.

Les associations ont joué un rôle social majeur, notamment en relayant la parole des minorités et des personnes victimes de discriminations ou d'exclusion.

Cependant, si l'engagement associatif est ouvert à toutes les catégories sociales, en réalité il concerne très majoritairement les classes moyennes. On retrouve pour partie, dans le milieu associatif, les inégalités constatées dans d'au­tres formes de participation citoyenne, par exemple dans le syndicalisme, l'en­gagement politique ou l'exercice du droit de vote : les personnes défavorisées, les personnes d'origine étrangère, mais également les jeunes et les femmes, y sont moins présents que les autres catégories de population...

C'est pourquoi, comme l'affirme Jean-Pierre Worms dans une note de problé­matique sur ce thème, renforcer le rôle des associations pour favoriser l'accès à l'espace public est un enjeu déterminant.

Afin de savoir quelles possibilités concrètes ont les associations pour favoriser l'accès de tous à l'espace public et pour connaître le point de vue d'acteurs asso­ciatifs sur cette question, un groupe de travail de la Fonda, animé par Jacques Remond et Michel Rouah, a mené une série d'entretiens avec des responsables d'associations de divers secteurs d'activités. Ces entretiens ont montré que certaines initiatives permettaient une forte impli­cation des acteurs et publics des associations.

C'est ainsi que les associations peuvent :

  • ouvrir très largement leurs espaces associatifs et être des lieux d'expression individuelle, de participation citoyenne et de construction de projets collectifs ;
  • faciliter l'accès à l'espace public, être des tremplins vers une participation démocratique, des passerelles vers d'autres formes de participation, par exemple à travers la représentation ou la fonction de porte-parole de l'association, ou encore en assurant la promotion sociale de leurs publics.


La Fonda a souhaité mettre en débat ces résultats au cours d'un séminaire qui a réuni une cinquantaine de participants à la Maison des Métallos le 13 juin 2009. La synthèse de l'ensemble de ces travaux est proposée dans ce numéro de la Tribune fonda, avec des focus sur des pratiques associatives particulièrement intéressantes évoquées lors du séminaire.

Pierre Rosanvallon est intervenu dans le cadre du cycle de petits déjeuners de la Fonda en 2008. À l'occasion de ce numéro consacré au rôle des associations dans l'ouverture et la démocratisation de l'espace public, nous publions également un résumé de son intervention sur les transformations de la légitimité démocratique et le rôle des associations.

La Fonda poursuit actuellement son travail sur ce thème de l'accès à l'espace public et proposera dès cette année l'organisation, avec plusieurs partenaires, d'un événement visant à faire reconnaître l'importance d'une participation citoyenne de tous, notamment des plus défavorisés d'entre nous, et à dévelop­per l'exercice de cette citoyenneté.
 

L'accès de tous à l'espace public
Découvrez tous les articles de la tribune N°199

La Tribune Fonda n°199 revient sur un défi pour les associations : celui de favoriser l'expression individuelle et collective, de redonner du pouvoir d'agir et de permettre à tous d'accéder à l'espace public.

De la même thématique

Du même auteur

La Fonda remercie ses grands partenaires