Enjeux sociétaux

« Mieux vivre ensemble à l’école et ailleurs » : développer les compétences psychosociales des enfants

Tribune Fonda N°254 - Tiers-lieux : fabrique de société - Juin 2022
e-graine
Et Hannah Olivetti
L’association d’éducation populaire e-graine Grand Est sensibilise aux compétences psychosociales dans les écoles. Expérimenté en 2018 et pérennisé depuis, le programme « Mieux vivre ensemble à l’école et ailleurs » se fonde sur une démarche originale intégrant les enfants, les parents et les éducateurs.
« Mieux vivre ensemble à l’école et ailleurs » : développer les compétences psychosociales des enfants
La Maison des alternatives, tiers-lieu écoculturel animé par e-graine Grand Est © e-graine Grand Est

L'importance des compétences psychosociales 

Pour développer le vivre et l’agir ensemble, il est indispensable de développer les compétences psychosociales. Ces compétences cognitives, émotionnelles et relationnelles sont nécessaires à la vie en société.

Elles permettent de savoir gérer ses émotions et son stress, d’avoir conscience de soi, de l’empathie ou bien encore une pensée critique. e-graine Grand Est a créé le programme « Mieux vivre ensemble à l’école et ailleurs » pour développer ces compétences psychosociales dès le plus jeune âge.

e-graine est un mouvement d’éducation à la citoyenneté mondiale qui participe à l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD) depuis 2006. Il accompagne le savoir agir et donc l'engagement au travers de huit associations régionales, dont e-graine Grand Est.

Cette association régionale anime un tiers-lieu écoculturel « la Maison des alternatives » où elle mène des actions de coopération territoriale. Elle propose également des actions éducatives sur « la consommation responsable et l'environnement », et « le vivre ensemble et les solidarités », dont fait partie «Mieux vivre ensemble à l’école et ailleurs».

Des ateliers ludiques et participatifs 

Avec ce programme, e-graine Grand Est se concentre sur la réussite et l’épanouissement global des enfants. Il s'agit de leur apprendre à reconnaître et mieux comprendre les émotions, de les exprimer en développant le vocabulaire émotionnel et d'apprendre à les réguler.

Pérennisé depuis son expérimentation en 2018, il se fonde sur une démarche originale de sensibilisation des enfants, des parents et des éducateurs, dont les professeurs.

Des ateliers ludiques et participatifs, intitulés « Moi et les autres », sont proposés pendant le temps scolaire à des petits groupes d’une douzaine d’enfants. Au cours des trois ou quatre ateliers, les jeunes apprennent à se connaître ensemble, à apprivoiser leurs émotions, à mieux communiquer avec les autres, à s’entraider et coopérer.

Quand e-graine Grand Est intervient dans une école, l'association le fait auprès de toutes les classes du cycle. Ainsi personne n'est laissé de côté.

Une dynamique collective apparaît aussi au sein du corps des enseignants.

Pour faciliter l’appropriation par les enfants des compétences psychosociales, des outils et supports pédagogiques sont utilisés. C’est le cas notamment de « la météo des émotions » où les jeunes se positionnent par rapport à des images pour exprimer leur humeur ou les sentiments qui les traversent.

Le « monde des émotions » est un autre support, où des mots clés tels que frustré, énervé, fatigué, vexé, joyeux, calme, confiant sont associés à des pictogrammes représentant des émotions. Ces supports pédagogiques sont réutilisés par la majorité des enseignants. Sept éducateurs sur dix continuent de s’en servir après les ateliers animés par e-graine.

Sensibiliser enfants, parents et enseignants

e-graine organise également des temps d’échanges pour sensibiliser les parents sur des enjeux clés sur la parentalité, comme «autorité, cadre et limites» en co-animation avec des professionnels de l'éducation.

Pour clôturer le cycle d’ateliers en classe, parents et enfants sont conviés à des spectacles interactifs autour des émotions et de la communication.

C’est l’occasion, au travers des mises en situation, d’aborder ces thématiques dans un temps convivial.

Grâce au programme « Mieux vivre ensemble à l’école et ailleurs », les enseignants s’approprient des outils pour faciliter le déploiement des compétences psychosociales. Quant aux enfants, ils développent leur vocabulaire pour exprimer leurs émotions.

Ils deviennent aussi plus attentifs à ce que ressentent les autres.

Initiative