Enjeux sociétaux

Alliance pour l'éducation - United Way, un pionnier du collective impact

Tribune Fonda N°254 - Tiers-lieux : fabrique de société - Juin 2022
Alliance pour l'éducation - United Way
Et Hannah Olivetti
Inspirée des alliances éducatives et des travaux nord-américains sur le collective impact, Alliance pour l’éducation - United Way mobilise une pluralité d’acteurs locaux (entreprises, établissements scolaires, associations) au service l’égalité des chances.
Alliance pour l'éducation - United Way, un pionnier du collective impact
Journée innovation au collège Édouard Manet (92) organisée dans le cadre du Défi jeunesse © Alliance pour l’éducation - United Way

 

80 000 jeunes sortent chaque année du système scolaire sans diplôme ni qualification en France. Face à ce constat alarmant, Admical décide en 2012 de mobiliser une dizaine d’entreprises pour lancer une première démarche de mécénat collectif.

Les échanges avec Laurence Piccinin, première directrice depuis 2007 de Frateli (devenu Article 1), orientent le projet vers une co-construction avec les acteurs du terrain pour remédier au décrochage scolaire.

S’appuyant sur une phase d’étude des initiatives inspirantes dans ce domaine, des acteurs existants et des manques identifiés, les entreprises réunies créent l’association Alliance des mécènes pour l’éducation en 2013.

Elles confient à Laurence Piccinin la fondation du premier collectif d’entreprises porteur d’un dispositif concret de soutien à la jeunesse des territoires prioritaires.
 
Cette Alliance offre aux élèves en difficulté un accompagnement individuel complet. Des rencontres avec des professionnels sont aussi organisées pour tous les élèves d’une classe.

Une expérimentation sur cinq ans avec une dizaine d’établissements franciliens s’avère concluante : 1 200 jeunes sont accompagnés par an selon diverses modalités.

Faire alliance pour aller plus loin et plus vite

En 2015, Laurence Piccinin rencontre la direction d’United Way Tocqueville qui favorise les coopérations pluriacteurs via le programme Défi jeunesse. Fait notable, les deux structures s’appuient sur la méthodologie du collective impact (impact collectif) pour apporter des solutions concertées à des problèmes complexes. Elles ont également des partenaires communs, notamment financiers.

Les deux associations fusionnent en 2018 pour donner naissance à Alliance pour l’éducation - United Way. Dès la première année de fusion, le nombre de jeunes accompagnés est multiplié par 7.

Ainsi 6 216 jeunes sont accompagnés en 2018 par des entreprises, des associations intervenant dans le programme, des collèges partenaires et des acteurs publics.

Défi de jeunesse, un projet de mécénat collectif 

Défi jeunesse offre aux collégiens toute une palette d’activités sur le temps scolaire pour découvrir le monde professionnel. Les jeunes participent par exemple à des forums des métiers, des visites d’entreprises, des ateliers de coaching ou bien encore des ateliers de théâtre et d’expression orale.

Pour rendre ces actions possibles, Alliance pour l’éducation - United Way mobilise différents acteurs d’un territoire. Le Val-d’Oise est exemplaire en Île-de-France, puisque l’association y est active dans 12 établissements issus de 5 communes, soit la totalité
des établissements secondaires de la Cité éducative de Sarcelles. 2 787 élèves du département sont ainsi accompagnés par 20 associations.

Aujourd’hui, un total de 65 entreprises, 50 associations et 39 établissements scolaires coopèrent pour l’accrochage scolaire des jeunes. 

Le Défi jeunesse a permis d’accompagner 9 930 jeunes pendant l’année 2020-2021.

Dans la majorité des cas, les jeunes bénéficiaires déclarent que cet accompagnement collectif leur a permis d’approfondir leurs connaissances des métiers et du monde professionnel, mais les a aussi aidés à choisir une orientation qui leur plaît vraiment.

Madame Morales, principale du collège Paul Eluard à Bonneuil-sur-Marne témoigne : « D’immenses efforts sont faits par les équipes d’Alliance pour l’éducation - United Way pour que tout se passe toujours au mieux et que nos élèves aient leur place : cette coordination de tous les acteurs est extrêmement précieuse. »

Alliance pour l’éducation - United Way ambitionne d'accompagner 13 000 jeunes pour 2022 et 15 000 pour 2023. Cela sera possible grâce à l’engagement d’une pluralité d’acteurs et à leur coordination au service d’un objectif commun : favoriser l’égalité des chances.
 

Initiative