Innovation sociale

Projet en coopération - SINGA

Singa
Et Alice Barbe
Dans le cadre du programme Faire Ensemble 2030, la Fonda souhaite valoriser les coopérations pluri-acteurs qui sont mises en oeuvre. Cette fiche montre comment s'est construite une communauté, SINGA, pour participer à l'accueil des personnes réfugiées .

Présentation de l’initiative 

SINGA a été créé par trois entrepreneurs qui avaient alors 25 ans et des expériences professionnelles au sein d'organisations humanitaires et internationales. Ces expériences leur ont fait réaliser que, tant à l’échelle politique qu’au niveau de l’action humanitaire et sociale, les personnes “bénéficiaires” n’étaient jamais partie prenante de leur destin, et plus particulièrement encore les réfugiés. Afin de changer cela, ils ont créé un réseau adoptant l'horizontalité et le fonctionnement pair à pair comme premières valeurs. Une communauté a ainsi été créée, sur la base des préceptes du community organizing. Son objectif est de valoriser les talents des nouveaux arrivants, mais aussi des locaux, par la création d'incubateurs de startups autour de la migration. SINGA ne compte donc ni bénéficiaire ni bénévole en fonction de leur statut juridique ou social mais simplement des porteurs de projets et des membres de la communauté. 

Parties prenantes 

  • Entreprises principalement pour les incubateurs ;
  • Individus pour la communauté ;
  • Etat pour l'accueil chez l'habitant. 

Zone géographique 

Europe et Amérique du Nord. 

Principaux résultats 

50 000 personnes ont participé aux événements SINGA. 500 entrepreneurs ont été accompagnés, dans 22 villes de 10 pays. 2000 personnes réfugiées ont été accueillies chez l'habitant en France et en Belgique. 

Principale perspective

Développement sur la base de franchises sociales à l’échelle mondiale. 

Enseignement ou problématique à caractère stratégique relatif à la mise en place de la coopération 

Il est impératif de former les membres de la communauté sur le sujet des personnes réfugiées. Il y a beaucoup de travail encore pour changer les représentations, peu de locaux imaginant qu’il est possible de créer des liens personnels avec les réfugiés. D'un autre côté, de nombreux acteurs du travail social orientent les personnes réfugiées chez SINGA en considérant que SINGA trouvera des solutions sociales (emploi, logement pérenne, droits) alors que cela n'est pas dans notre ADN. 

Site Internet

https://www.singafrance.com/

Cas pratiques et initiatives