Enjeux sociétaux

Magic place : le jeu au service de l'enfance en grande fragilité

Tribune Fonda N°242 - Favoriser l'accès de tous à l'éducation - Juin 2019
Chemins d'Enfance
Les enfants sont les premières victimes de la pauvreté, qui constitue un frein à leur éducation et à leur épanouissement. Avec Magic Place, Chemins d’Enfances va au-devant des populations en difficulté pour accompagner les enfants et leur redonner le droit à vivre « une vie d’enfant ».
Magic place : le jeu au service de l'enfance en grande fragilité
© Chemins d'Enfances

En France, plus de trois millions d’enfants, soit un sur cinq, vivent sous le seuil de pauvreté. Trente mille sont sans domicile, neuf mille habitent des bidonvilles  et cent quarante mille arrêtent l’école chaque année1. Face à cette situation, le système éducatif peine à répondre aux défis d’une société qui évolue. Le système d’accompagnement de l’enfance semble parfois à bout de souffle et propose davantage des solutions « pansement » que des mesures permettant d’amorcer une amélioration significative et pérenne des conditions de vie des enfants.
 
Afin que ces enfants ne grandissent pas en marge d’une société qui les exclut et qui ne leur aurait pas donné accès aux ressources nécessaires à leur construction, il semble urgent de faire l’accueil des nouvelles générations une priorité.

Chemins d’Enfances agit sur le territoire en allant au-devant des enfants les plus fragilisés. Leurs parcours de vie sont souvent complexes tant par l’instabilité de leurs situations que la précarité de leurs logements. Leur besoin d’attention, de repères, de jeu est important.

Une éducation innovante permettant à tous d’avoir accès au bien-être, aux jeux ou plus largement à une égalité des chances est nécessaire. La nouvelle génération construira la société de demain. Il est de notre responsabilité de leur donner les moyens d’être au cœur d’une société plus inclusive et coopérative. Chemins d’Enfances cherche à favoriser l’épanouissement de chacun, en développant leur bien-être, la relation positive à leur territoire, leur capacité à accueillir la différence, leur confiance en eux-mêmes, en la société et en leur avenir. Croire en eux, c’est préparer un avenir fait par des citoyens épanouis, investis et actifs et donc générateurs de bien-être sociétal.


Un programme pour aller au-devant des enfants


C’est pour répondre à ces enjeux que Chemins d’Enfances a mis en place le programme Magic Place. Depuis 2015, en s’appuyant sur des partenaires fidèles (Samu social, Emmaüs, Aurore, la Croix- Rouge française, Adoma...), des unités mobiles sillonnent l’Île-de-France pour accompagner des enfants en situation de fragilité sociale, hébergés dans des hôtels sociaux, des bidonvilles, des centres d’hébergement d’urgence pour migrants (CHUM), des centres d’accueil de demandeurs d’asile (CADA) , des structures de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) et des centres socioculturels en territoire politique de la ville. Ce dispositif s’inscrit en complémentarité de l’éducation familiale et de l’éducation scolaire dans la lutte contre la désocialisation, la déscolarisation, la délinquance…

Tout au long de l’année, un binôme d’animateurs se déplace à la rencontre des enfants sur leur lieu d’habitation, avec une camionnette remplie de jeux et de matériel pédagogique pour animer des ateliers, hors temps scolaire. Ces activités visent à favoriser l’épanouissement des enfants, à ouvrir leur regard sur la diversité culturelle et à poursuivre leur construction en tant qu’adultes responsables en travaillant positivement leur rapport à eux-mêmes, aux autres et à tout leur écosystème.
 

chemins d'enfances
© Chemins d'Enfances


Une approche éducative innovante


Les équipes de Chemins d’Enfances ont progressivement développé un programme éducatif innovant, construit en réponse aux besoins observés sur le terrain. Il s’articule autour d’un temps de jeu libre, suivi d’un atelier socioculturel en groupe, axé sur la gestion des émotions et des conflits puis abordant des thèmes tels que la solidarité, le vivre-ensemble et le croisement des regards sur les cultures.

Magic Place utilise le jeu comme vecteur indispensable au développement de l’enfant. Il permet d’expérimenter, tester et apprendre. Il est une manière d’appréhender le monde. Le programme vise à replacer le jeu là où il trouve naturellement et universellement sa place : au centre des activités de l’enfant.

Les équipes sont formées à la pédagogie positive, qui accueille l’enfant inconditionnellement. Elles cherchent à créer un espace de jeux épanouissant afin de soutenir leurs apprentissages, mais aussi leurs émotions et leurs besoins. L’enfant est également encouragé à se positionner au centre de ses apprentissages et les animateurs cherchent à valoriser ses connaissances, en tant qu’acteur à part entière. Par capillarité, le jeu (ré)intègre aussi la famille et renforce la relation parents-enfants, et le lien avec le territoire est également renforcé par la mise en rapport avec d’autres acteurs locaux.


Un programme en plein essor


Après trois années d’expérimentation, le dispositif Magic Place a fait la preuve de ses impacts auprès de ses bénéficiaires principaux, les enfants, et de ses différents partenaires. Grâce aux évaluations externes et internes ainsi que via les retours de ses partenaires, le projet a pu mûrir et se consolider. Magic Place est aujourd’hui en phase de modélisation afin de préparer son déploiement au delà de l’Île-de-France.

Pour mener au mieux cette nouvelle étape, l’association est soutenue, entre autres, par la fondation La France s’engage et la fondation Pierre Bellon, qui financent toutes deux des projets à forte potentialité de réplication. L’association est aussi accompagnée par des cabinets spécialisés afin de scénariser au plus juste les potentialités et voies de changement d’échelle.

Citée en exemple au sein de la stratégie nationale de la délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté, l’association met tout en œuvre pour démultiplier son impact dans les années à venir et renforcer, en s’alliant à d’autres acteurs comme Réseau Môm’artre, le poids de l’intervention auprès de l’enfance dans les politiques publiques.

Les solutions mises en œuvre par l’association dépassent la prévention. Ses actions interviennent dans le parcours des enfants au moment même où ils commencent, voire ont déjà intégré, des imagos et réflexes sociétaux potentiellement négatifs. En offrant aux enfants une ouverture de leur référentiel des savoir-être, du vivre-ensemble et des possibles, Magic Place souhaite leur permettre de construire et de trouver leur place dans une société bienveillante.

 

En savoir plus sur Chemins d'Enfances
 

  • 1. « Chaque enfant compte. Partout, tout le temps », Rapport de l’Unicef France et de ses partenaires, 2015.
Favoriser l'accès de tous à l'éducation
Découvrez tous les articles de la tribune N°242

La Tribune Fonda n°242 aborde le thème de l'accès à une éducation de qualité pour toutes et tous, tout au long de la vie, et celui de l'égalité des chances.

Elle revient sur les enjeux liés à la construction de communautés de réussite éducative.

La Fonda remercie ses grands partenaires