Associations et démocratie

Projet en coopération - Collectif libournais des acteurs de musiques actuelles

256
Collectif Libournais des Acteurs de Musiques Actuelles (LAMA)
Dans le cadre du programme Faire Ensemble 2030, la Fonda souhaite valoriser les coopérations pluri-acteurs qui sont mises en oeuvre. Cette fiche montre comment des acteurs de musiques actuelles se sont structurés sous forme de collectif : le collectif LAMA.
Projet en coopération - Collectif libournais des acteurs de musiques actuelles

Présentation

Le collectif LAMA, apparu en janvier 2017, a pour ambition de structurer les différents acteurs de musiques actuelles dans le Grand Libournais. Les objectifs étant de faire connaître le secteur auprès des collectivités et de le rendre plus visible auprès des habitants.  

Parties prenantes

20 associations œuvrant dans les musiques actuelles (festival, écoles de musiques, salle de concert, programmateur sans lieu ...) sur la zone géographique du Pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) du Grand Libournais.

Zone géographique

PETR du Grand Libournais 

Résultats  

La constitution du collectif a généré de nombreux effets positifs en améliorant notamment l'interconnaissance des acteurs des musiques actuelles du territoire, en diminuant leur situation d'isolement, ainsi qu'en mutualisant les connaissances et le matériel. A titre d’exemple, durant l’été 2018, le matériel a été mutualité entre les associations adhérentes de l’époque.  

Perspectives

Il apparaît nécessaire que les associations continuent à travailler ensemble, tout particulièrement pour apporter une réponse commune sur des thématiques telles que l'organisation de festival plus respectueux de l'environnement, ou la coopération inter-école de musiques dans l’accueil de master-class.  

L'enseignement ou problématique à caractère stratégique relatif à la mise en place de la coopération

En 2015, à l’initiative des associations fondatrices et du RIM un diagnostic de territoire des Musiques actuelles du pays du Libournais a été mené par des étudiants en Licence d’animation territoriale (VAMTR).  

Il en est ressorti trois enjeux : le besoin d’une meilleure connaissance du secteur des Musiques Actuelles par les collectivités et pour les habitants, assez peu informés des initiatives existantes ; la nécessité de pérenniser l’activité des acteurs de Musiques Actuelles, aux modèles économiques fragiles, par un apport financier mais aussi la mise en avant et la circulation des ressources existantes ; ainsi que l’intérêt du développement de la mise en réseau des acteurs afin de servir les enjeux précédemment vus, et apporter une réponse coordonnée aux attentes politiques.

Un groupe de travail a donc engagé une réflexion commune sur la construction d’un schéma cohérent au vu des enjeux territoriaux et sur les mutualisations possibles. Cela a permis de mieux identifier les besoins et les ressources du territoire, et d’initier une dynamique collective visant à améliorer la prise en compte des musiques actuelles sur le territoire en augmentant leur lisibilité et leurs moyens d’action. Une analyse des premiers éléments, ainsi que de nombreux échanges engagés avec les collectivités locales, nous ont confirmé l’existence d’un besoin de structuration du secteur sur ce territoire, une volonté politique de mieux le comprendre et l’accompagner et une attente des publics d’une plus grande lisibilité.

Site

http://collectif-lama.com/

Cas pratiques et initiatives