Engagement

Le programme « Gouvernance et Engagement »

Tribune Fonda N°239 - Les dynamiques de l'engagement - Septembre 2018
Marc Germanangue
Marc Germanangue
Et Institut de l'Engagement
Focus sur le programme Gouvernance et Engagement, une expérimentation inter-associative originale pour fidéliser les jeunes bénévoles et rajeunir et renouveler la gouvernance des associations.
Le programme « Gouvernance et Engagement »

Cet article est une contribution à la version numérique enrichie de la Tribune Fonda n°239.
Il ne figure pas dans la revue imprimée.


En février 2016, Caroline Soubie responsable du Pôle Jeunesse et Volontariat de la Croix-Rouge française et Hubert Pénicaud de l’APF France Handicap ont sollicité l’Institut de l’Engagement pour qu’il les aide à répondre à une de leurs préoccupations majeures : comment fidéliser les jeunes bénévoles et comment, en s’appuyant sur ces jeunes, renouveler leur gouvernance.

Ces associations, avec le Secours Populaire et Familles Rurales, menaient depuis plusieurs années un grand projet inter-associatif et intergénérationnel pour répondre à trois défis : le vieillissement de leur gouvernance bénévole ; les difficultés à « faire grimper » des jeunes dans leurs instances bénévoles de direction ; la volonté d’apparaître et de se faire entendre, au-delà de leurs missions traditionnelles, comme des structures mobilisant un très grand nombre de jeunes, volontaires et bénévoles.

Il manquait à ce programme une brique : un parcours de formation/action.

L’Institut de l’Engagement, très jeune association dont l’objectif est de valoriser l’engagement, leur apparaissait comme un partenaire agile pour co-construire une réponse à ces défis en s’appuyant sur les savoir-faire qu’il avait développés en termes : de repérage ; d’accompagnement de jeunes et d’organisation d’Universités de l’Engagement.

Quelques réunions ont permis de lancer, dès l’automne 2016, une initiative originale et expérimentale : le programme « Gouvernance et Engagement ». Ses résultats ont été suffisamment convaincants pour que Familles rurales et la Ligue de l’Enseignement s’y associent dès 2017.


Les savoir-faire de l’Institut de l’Engagement : repérer des jeunes très engagés et leur donner les clés pour agir


L’Institut de l’Engagement a montré, depuis 2012, sa capacité à repérer, parmi ceux qui se sont engagés dans un volontariat ou un bénévolat consistant au service de l’intérêt général, des jeunes très divers. Leur point commun ? La qualité de leur engagement, le potentiel qu’ils ont révélé, les valeurs qu’ils portent et, malheureusement, les barrières qui les empêchent d’avoir un avenir à la hauteur de leur potentiel. Ce sont les « lauréats » de l’Institut.

L’Institut, avec ses partenaires (associations, entreprises, acteurs publics, etc.) les accompagne pour leur permettre de les franchir et de réaliser leurs projets et potentiels. Tous ces lauréats sont accompagnés individuellement dans leur projet ; ils sont aussi conviés, et ce sont des moments majeurs dans leur parcours, aux Universités de l’Engagement.

Le programme de ces Universités est très dense et leur permet : d’écouter et de discuter avec des personnalités de premier plan, de tous les « mondes » : politique, économique, social, culturel… de participer à des ateliers variés qui leur permettent de progresser dans leur projet, d’acquérir des compétences, des savoir-être, des connaissances et – c’est ce qui leur manque le plus ! – de la confiance.

Ils y rencontrent les autres lauréats. Ils se construisent un réseau exceptionnel de diversité et d’engagement grâce à l’extrême diversité des profils, des parcours et des projets des lauréats de l’Institut de l’Engagement. Partout en France ou à l’étranger, ils possèdent à eux tous toutes les compétences, tous les talents et ne demandent qu’à les partager.


Des savoir-faire adaptés pour créer le programme « Gouvernance et Engagement »


Avec la Croix Rouge Française et France Handicap, l’Institut a adapté ses savoir-faire pour créer ce nouveau programme. Le dossier de candidature à l’Institut comme l’oral d’admission ont été aménagés pour permettre à des volontaires et bénévoles issus des grandes associations partenaires de l’Institut de construire et exprimer un type particulier de projet d’avenir : prendre des responsabilités dans la gouvernance de leur association.

Comme pour les candidatures « classiques » à l’Institut, la procédure d’admission permet de s’abstraire de toutes les discriminations : pas de discrimination liée au genre, ni au niveau de diplôme, ni à l’origine sociale, ni au handicap... Dès 2016, une vingtaine de lauréats ont été admis dans le cadre du programme « Gouvernance et Engagement », ils sont vingt-cinq en 2018.

Les lauréats de ce programme sont invités, dès l’admission, à rejoindre la page Facebook privée de leur « promo ». Très vite, comme tous les lauréats de l’Institut, ils s’y présentent, racontent leurs expériences d’engagement, développent leurs projets et ambitions, s’entraident, co-construisent…

Pendant une année, les lauréats de ce Programme sont conviés à trois autres Universités, de trois jours, la dernière dite d’« envol » leur permettant de passer le relais à la promo suivante.

Les premiers lauréats de ce Programme ont ainsi connu quatre Universités : la première lancée à Marseille et poursuivie en Tunisie après une traversée en bateau de la Méditerranée, la seconde à Anglet, la troisième à Paris et celle d’envol de nouveau à Marseille.


Encourager une production collective


En complément, les associations impliquées ont organisé des réunions inter-associatives lors desquelles les lauréats peuvent choisir entre eux un thème ou un enjeu, l’explorer et y réfléchir dans l’objectif d’élaborer une prise de position qu’ils pourront porter dans l’espace public.
 

IE7
© Institut de l'Engagement


Des résultats


Le programme a été lancé à l’automne 2016 et ses objectifs sont attendus à moyen voire long terme. Des premiers résultats sont à noter :

  • Vie de promo : les lauréats de ce Programme s’intègrent très facilement dans leur promo de l’Institut de l’Engagement. Ils encouragent les autres lauréats à s’engager eux aussi dans la prise de responsabilité au sein d’associations et découvrent avec les autres lauréats la diversité des engagements.
     
  • Entrée de jeunes dans les instances de gouvernance associative : deux lauréats de ce programme, de moins de 30 ans, ont été élus, l’un au conseil d’administration de la Croix-Rouge française d’une part, l’autre à APF France Handicap !
     
  • Élargissement et poursuite du programme : dès 2017, Familles rurales et la Ligue de l’Enseignement ont souhaité s’associer à ce Programme et encouragé certains de leurs bénévoles à y candidater. D’autres structures associatives devraient le rejoindre.


Le recrutement de la troisième promotion est en cours. Les candidats sont au rendez-vous. Un mouvement est créé.

Les dynamiques de l'engagement
Découvrez tous les articles de la tribune N°239

La Tribune Fonda n°239 explore les ressorts de l'engagement, la manière dont celui-ci est promu, favorisé, accompagné, au sein du monde associatif mais également en entreprise, de manière spontanée et informelle ou dans le cadre de dispositifs organisés.

Car l'engagement, quelle que soit sa forme, avant d'être une ressource, est avant tout une aspiration.