Modèles socio-économiques

État des lieux de la finance verte aujourd'hui en France

Tribune Fonda N°250 - Écologie et société : nos communs - Juin 2021
Frédéric Tiberghien
Frédéric Tiberghien
Née au début du millénaire, la finance verte permet d’orienter les investissements en tenant compte de critères sociaux et environnementaux. La France est motrice dans ce changement de paradigme, du fait de son cadre législatif et d'un écosystème favorable. Cheville ouvrière de cet écosystème, l’économie sociale et solidaire (ESS) y occupe une place importante.
 État des lieux de la finance verte aujourd'hui en France
à Karnataka en 2008, un ouvrier travaille à un broyeur à moteur diesel devant une éolienne. Ces dix-huit sites de parcs éoliens dans les États indiens du Tamil Nadu, du Maharashtra, du Rajasthan et du Karnataka ont bénéficié de la finance carbone © Adeel Halim / Land Rover Our Planet
La finance verte est née aux États-Unis dans les années 2000, d’initiatives de collectivités locales ayant émis des obligations « vertes » pour financer des investissements dans les énergies renouvelables. Ces émissions — 200 milliards d’euros en 2020 — ont été rapidement relayées par les organisations inter- nationales comme la Banque européenne d’investissement (BEI) ou la Banque mondialeLe rôle des organisations internationales a été très important dans la structuration de ce marché. On pense en particulier aux Principles for Responsible Investment de l’initiative finance du programme des N...
La suite de cet article est réservée à nos abonnés

S'abonner c’est :

  • Avoir accès à tous les contenus de la Fonda
  • Soutenir l'action d'une association indépendante et engagée en faveur du monde associatif
Opinions et débats