Enjeux sociétaux
Article réservé
aux abonnés

Une histoire des inégalités d’accès à la santé dans l’Océan Indien

Tribune Fonda N°244 - Les invisibles de la santé - Décembre 2019
La Cimade
Les personnes étrangères malades souhaitant migrer des Comores vers Mayotte puis l’île de la Réunion pour obtenir des soins se heurtent souvent à des pratiques administratives dissuasives et une inégalité d’accès aux soins. Les mineurs peuvent être séparés de leurs parents. Face à cette double peine, sanitaire et administrative, la Cimade Réunion se mobilise pour leur apporter un soutien.
Une histoire des inégalités d’accès à la santé dans l’Océan Indien
© Diploweb.
Des Comores à l’île de la Réunion, les personnes malades étrangères victimes d’une double peine sanitaire et administrative. Suite au référendum contesté de 1975, l’île de Mayotte est la seule de l’archipel des Comores à être restée dans le giron de la France. Les inégalités, notamment sanitaires, se sont progressivement accentuées entre l’Union des Comores et l’île de Mayotte qui est devenue en 2011 le 101ème département français. La départementalisation a considérablement accru le fossé entre les îles d’un archipel, partageant les mêmes population, religion, culture, langues...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

S'abonner c’est :

  • Avoir accès à tous les contenus de la Fonda
  • Soutenir l'action d'une association indépendante et engagée en faveur du monde associatif
Les invisibles de la santé
Découvrez tous les articles de la tribune N°244

La Tribune Fonda n°244 aborde le thème des inégalités d'accès aux soins et à la santé.

Elle met en avant des combats menés par des acteurs du monde associatif, ainsi que leurs propositions et solutions pour promouvoir et développer un accès universel et inclusif à la santé.

 

La Fonda remercie ses grands partenaires