Enjeux sociétaux

Territoire zéro chômeur de longue durée

Tribune Fonda N°40 - Ce que nous devons aux associations - Septembre 2021
Antonin Gregorio
Antonin Gregorio
Et Victoria Bazurto
Quand l’utopie fait du droit à l’emploi et de la transition écologique un projet de territoire.
Territoire zéro chômeur de longue durée
Réparation dans une entreprise à but d’emploi (EBE) soutenue par l'association Territoires zéro chômeur de longue durée © Sylvie Legoupi / TZCLD

L’identification de travaux utiles au sein du projet Territoires zéro chômeur est issue d’un travail collectif impliquant à la fois les membres du comité local pour l’emploi (CLE), les entreprises à but d’emploi (EBE) et les personnes privées durablement d’emploi (PPDE).

Il s’agit, en partant des savoir-faire et souhaits des futurs salariés, de répondre à des besoins non ou mal pourvus sur un territoire.

Dans ce processus, le CLE assure la garantie de la supplémentarité des activités et permet le lien et l’interconnaissance des acteurs. Les EBE occupent quant à elles une place importante dans la création des emplois supplémentaires nécessaires à l’objectif d’exhaustivité.

La première phase expérimentale a permis de constater que cette méthode fait émerger un grand nombre d’activités et de filières traitant de l’enjeu de transition écologique. Cela s’explique principalement par le fait que ces activités ont encore des difficultés en matière d’accès au financement, de rentabilité et, par conséquent, d’un maintien dans le long terme1.

De ce fait, le modèle économique du projet par la création d’emplois supplémentaires et d’activités non concurrentielles apparaît tout à fait adapté à l’émergence et à la structuration de ces filières et métiers.

En effet, la production d’emplois, en partie financée par l’activation des dépenses passives2, a permis aux 13 EBE d’embaucher 10623 personnes depuis le début de l’expérimentation.

La production d’emplois du fait du déploiement de l’expérimentation permet d’accélérer la mise en œuvre des politiques publiques et le développement économique local4. Sa méthode, basée sur l’identification des besoins et accès sur l’échelle territoriale, permet de créer une gouvernance capable de répondre à la fois aux enjeux de la création d’emplois et d’activités non délocalisables.
 

  • 1. Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Financement de la croissance verte et régulation financière, n°31, 2015.
  • 2. Il s’agit de transformer des dépenses publiques et des manques à gagner du fait de la privation d’emploi en investissements pour financer les emplois  manquants.
  • 3. Chiffres du Fonds d’expérimentation territoriale contre le chômage de longue durée (ETCLD) à mai 2021.
  • 4. Fonds d’expérimentation territoriale contre le chômage de longue durée, Bilan intermédiaire, 2018.
Témoignage