Associations et démocratie
Article réservé
aux abonnés

L’Europe sociale, un enjeu pour les associations de solidarité

Tribune Fonda N°241 - Une Europe inclusive, avec et pour les citoyens - Mars 2019
Morgane Dor
Morgane Dor
Et Coline Siguier
L’adoption du « socle européen des droits sociaux » en 2015 représente une étape dans la construction de l’Europe sociale. Mais son application relevant des États membres, l’enjeu pour les associations de solidarité est de faire entendre leur voix dans un dialogue civil européen qui donne toute sa place aux questions sociales.
L’Europe sociale, un enjeu pour les associations de solidarité
« Europe » et « sociale », voilà deux mots qui ne semblent pas naturellement aller de pair. L’Europe, entendue comme l’ « Union européenne », est d’abord une construction économique de marché qui lie ses différents États membres depuis le traité de Rome de 1957. L’adjectif « social(e) » se rapporte plutôt « à une société, à une collectivité humaine considérée comme une entité propre », ou « concerne l'amélioration des conditions de vie et, en particulier, des conditions matérielles des membres de la société ». Ces deux définitions ne semblent pas intrinsèquement liées, et pourraient aisémen...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

S'abonner c’est :

  • Avoir accès à tous les contenus de la Fonda
  • Soutenir l'action d'une association indépendante et engagée en faveur du monde associatif
Une Europe inclusive, avec et pour les citoyens
Découvrez tous les articles de la tribune N°241

La Tribune Fonda n°241 explore la dimension sociale de l'Europe et la place qu'y trouvent les associations de solidarité et plus largement tous les acteurs de l'Économie sociale et solidaire.

La Fonda remercie ses grands partenaires