Enjeux sociétaux

L'école de la transition écologique

Tribune Fonda N°243 - Vers une transition énergétique citoyenne - Septembre 2019
334
Association 3PA
L’association 3PA — Penser-Parler-Partager-Agir, créée en 2004 — a lancé en 2017 la première école de la transition écologique (ETRE) en Occitanie. Cette école vise à informer, former et accompagner les jeunes en difficulté aux métiers de la transition écologique et de l’économie circulaire.
L'école de la transition écologique
Jeunes de l'école ETRE. © 3PA


Les chiffres concernant le nombre de jeunes sans aucun diplôme et leur taux de chômage sont alarmants. Ceux concernant la diminution de la biodiversité et le changement climatique le sont tout autant. Mais d’autres chiffres donnent de l’espoir. Selon l’Ademe, neuf cent mille emplois seront créés d’ici 2050 dans les secteurs de la transition écologique et de l’économie circulaire.

Face à ces constats, l’association 3PA a décidé de mettre en place, en 2004, des actions d’éducation à l’environnement à destination des jeunes en difficulté (jeunes déscolarisés, en décrochage scolaire, en situation de handicap, en prise avec la justice…). Cette expérience de terrain a clairement orienté l’approche de l’association sur une écologie « pratique ».

Après dix années d’expérimentation et la création de sept dispositifs d’accompagnement, 3PA avait créé « Une école pour les jeunes qui n’aiment pas l’école », selon les dires mêmes des jeunes : l’École de la transition écologique (ETRE).
 

ecole etre


Le chantier comme espace d'apprentissage 


ETRE est une école aux métiers de la transition écologique où l’apprentissage et le développement des connaissances par la pratique et le « faire » sont privilégiés. Aujourd’hui, la société valorise peu les métiers manuels, ce qui conduit certains jeunes à rejeter ces filières ou à les suivre avec négligence. Mais les préoccupations écologiques grandissantes donnent à ces métiers une attractivité nouvelle.

« [Pour] manifester ses pensées, l’intellectuel doit se servir de ses mains et acquérir des talents manuels tout comme un ouvrier », disait Hannah Arendt dans La Condition de l’homme moderne (1958).


Une mixité des publics et des parcours : l'écologie humaine


Si le projet ETRE s’adresse initialement aux jeunes en difficulté, force est de constater que des personnes déjà diplômées ou en reconversion professionnelle sont également attirées par ces métiers et en recherche de sens. 3PA travaille ainsi à la création d’un écosystème favorisant les échanges, les synergies et les projets entre des personnes, jeunes ou moins jeunes, d’horizons différents. Cette motivation mutuelle sera la clé d’une transition réussie.
 
Par un parcours individualisé, 3PA propose aux jeunes de s’inscrire dans une démarche de progression en s’appuyant sur ses atouts, ses forces, ses compétences, ses envies. Quatre étapes sont proposées :

  • La remobilisation (d’un à dix jours) : pour provoquer le déclic, « l’envie de faire». Pour cela, 3PA propose aux jeunes des chantiers pratiques et valorisants.
    L’association organise aussi des visites d’entreprises pour refaire le lien avec le monde professionnel. Elle accompagne enfin les jeunes pour les aider à lever les freins créés par l’école, les problèmes rencontrés par le passé,...
     
  • L’orientation et la définition du projet professionnel (de trois à six mois) : pour permettre au jeune de réfléchir à son projet de vie et professionnel grâce à l’expérimentation de métiers, à l’acquisition de compétences de base et transversales, et d’apprendre à mieux se connaître et définir ses compétences.
     
  • La qualification (d’un à deux ans) : pour permettre au jeune de se former au métier qu’il aura choisi, obtenir un diplôme qui valide la maîtrise du métier, avec une pédagogie pratique, en lien avec le monde de l’entreprise.
     
  • L’accompagnement du projet professionnel et/ou de vie (de trois mois à trois ans) : pour aider le jeune à concrétiser et réaliser son projet, grâce à un réseau et du parrainage.
     
etre
Jeune à l'école ETRE. © 3PA


Créer du lien avec la réalité professionnelle


Le manque de formations aux nouvelles compétences de la transition écologique est criant : 3PA accompagne ce changement en proposant des formations adaptées aux besoins des entreprises implantées sur les territoires.

Les partenariats noués localement visent un triple objectif :

  • permettre aux entreprises d’être en contact avec une génération montante de jeunes compétents dans ces métiers spécifiques et opérationnels,
  • permettre aux jeunes de trouver des débouchés de stages et d’emplois,
  • créer une dynamique territoriale autour de la transition écologique.

 

Quelques chiffres

  • 126 jeunes sont accompagnés par ETRE par an et 575 jeunes sont sensibilisés aux métiers de la transition.
  • 73 % des jeunes suivant un parcours long chez ETRE sortent avec un emploi, une formation ou retournent à l’école.
  • 12 thématiques-métiers de la transition écologique sont présentées et expérimentées par les jeunes.
  • 192 prescripteurs sur le territoire confient des jeunes et travaillent avec l’association pour une meilleure réussite de ces derniers.
  • 73 entreprises dans le secteur de la transition écologique accueillent les jeunes, présentent leurs métiers, proposent des stages.
  • 3PA compte 14 salarié.e.s, avec 8 salarié.e.s dédiés au projet ETRE.
     


ETRE européen.e.


L’association inscrit le développement de l’école dans une dynamique européenne. Si l’Union européenne s’est construite selon des logiques économiques et productivistes, elle est aujourd’hui en crise et doit répondre à différents défis : l’urgence écologique, la défiance des populations envers les États. Dans de nombreux pays, les jeunes générations investissent les rues pour appeler à une véritable politique de transition écologique européenne.


Des partenariats et un réseau qui s'étoffe 


S’appuyant sur le développement de la formation et de la transition écologique, l’école ETRE tisse des partenariats avec la région Occitanie, qui projette de devenir à l’horizon 2050 une région à énergie positive. L’école est également financée par l’Europe et des partenaires privés, avec le souhait de consolider un modèle économique diversifié et autofinancé à 30 %.

Pour renforcer l’impact et le déploiement des écoles ETRE en France et en Europe, 3PA a fait le choix d’un développement sous le modèle d’une franchise sociale.
Il ne s’agit pas d’ouvrir elle-même de nouvelles écoles mais d’accompagner les structures souhaitant ouvrir une école dans leur région. En 2019, 3PA a obtenu
le soutien de la fondation La France s’engage afin d’accélérer cet essaimage.

 

→ En savoir plus sur l'association 3PA et sur l'École de la transition énergétique

Cas pratiques et initiatives
Initiative