Innovation sociale

Ensemble, on traverse plus loin : T'cap à Nantes

Tribune Fonda N°248 - Penser la valeur pour défendre nos valeurs - Décembre 2020
Carrefour des Innovations Sociales
Carrefour des Innovations Sociales
Et Association collectif T'Cap, Anna Maheu
Comment améliorer l’accès à la vie sociale des personnes en situation de handicap ? La pratique culturelle est un premier pas.
Ensemble, on traverse plus loin : T'cap à Nantes

Pourtant dans une récente étude du groupe mutualiste Malakoff-Médéric auprès de personnes handicapées, 61 % des répondants considéraient leur accès à la culture comme difficile.

L’association Collectif T’Cap a pour cela lancé le projet Traversée(s), avec le soutien de la Ville de Nantes. Partant des envies de cinq chorégraphes, mais aussi de quatorze danseurs, ce spectacle a été créé pour tous les danseurs, qu'on soit porteur de handicap, ou pas.

Traversées de T'Cap

Durant sept mois, ils ont partagé l’objectif de proposer une performance artistique qui leur ressemble, une expérience sensible, qui voyage de l’individu au collectif et qui tente de dessiner un patrimoine humain composé de diversités.

Le principal défi fut de « créer ensemble » le spectacle dans la mesure où chaque chorégraphe a son univers particulier.

Parmi les cinq compagnies de danse, on retrouve Maï Pham-Sauvageot de la Compagnie Résonance, Karine Guichard d’Handi Versal, Luisella Rimola de la compagnie Estran-Gioco Cosî, Nathan Arnaud de la Compagnie Murmuration et Noëlle Dalsace de la Compagnie Sème.

Tous avaient l’habitude de travailler avec des personnes handicapées mais pas forcément ensemble. Chacun a dû prendre du temps pour s’ouvrir à l’autre, découvrir l’univers de chaque chorégraphe et construire une œuvre collective où chacun puisse s’y reconnaître. Le collectif T’Cap a pour cela organisé de nombreuses réunions, discussions et temps d’interconnaissance avant et durant le projet.

Avec les quatorze danseurs amateurs, les chorégraphes se sont retrouvés par binôme deux week-ends par mois, à raison de deux heures le samedi et deux heures le dimanche.

Traversées de T'Cap

Loïc Perdrix, le musicien qui se produisait en live avec les danseurs, était de la partie afin de concevoir la musique au fur et à mesure que la danse se structurait. Le regard du photographe professionnel Bastien Capela a également suivi le projet de bout en bout, dévoilant le projet par ses photos mais également un film documentaire.

Traversée(s) aura été représenté quatre fois dans le cadre des festivals « Danse aux confluences, » et Handiclap ainsi qu’aux rencontres chorégraphiques amateurs au Carré d’Argent de Pontchâteau et au Centre Chorégraphique National de Nantes.

Une œuvre qui continue à vivre avec la diffusion d’une revue Traversée(s) qui revient sur cette aventure ainsi que le documentaire vidéo de Bastien Capela.

Ce travail a également donné lieu à un conseil collégial en lien avec le Conseil de Développement de Nantes Métropole pour échanger et débattre autour des pratiques artistiques et du handicap.

Le projet continue sous la forme d’ateliers de pratique culturelle avec une partie des chorégraphes et des danseurs en mixité sous le nom « Le Chant des possibles ».

Traversées de T'Cap


 

Cas pratiques et initiatives