Enjeux sociétaux

Donnons toute sa place à la jeunesse

Tribune Fonda N°249 - Égalité femmes-hommes : une exigence démocratique - Mars 2021
Sandrine Martin
Sandrine Martin
Et Nils Pedersen
Depuis près de 30 ans, l’Association de la fondation étudiante pour la ville (Afev) relie quartiers populaires et campus universitaires. Elle mobilise chaque année des milliers d’étudiants pour accompagner des jeunes en difficulté scolaire et créer du lien. Depuis ce poste d’observation privilégié de la jeunesse, Sandrine Martin nous livre son analyse sur la façon dont celle-ci se débat avec les conséquences de la crise sanitaire.
Donnons toute sa place à la jeunesse
Marche pour le climat du 15 mars 2019 à Bonn, Allemagne © Mika Baumeister
Sandrine Martin répond aux questions de Nils Pedersen, président de la Fonda. La crise de la COVID-19 a eu de lourdes conséquences sur l’ensemble de la population. Qu’en est-il spécifiquement des étudiants ? À l’Afev, nous observons la situation des familles dans les quartiers prioritaires, mais également celle des étudiants. La crise a généré une forte précarité ; elle interroge également le rôle scolaire assigné aux familles au début de la crise sanitaire. Nous n’avons rien découvert, mais le premier confinement a mis en exergue les inégalités que nous constatons habituellement f...
La suite de cet article est réservée à nos abonnés

S'abonner c’est :

  • Avoir accès à tous les contenus de la Fonda
  • Soutenir l'action d'une association indépendante et engagée en faveur du monde associatif
Entretien