Économie sociale et solidaire

Quel partenariat pour l’action entre ESS et État dans les territoires ?

Tribune Fonda N°245 - Associations et collectivités - Mars 2020
Pascal Glémain
Pascal Glémain
La mutation des services publics dans les territoires nécessite l’intervention croissante des associations. Les partenariats à impulser entre ces dernières et les administrations publiques locales peuvent être un vecteur d’innovation sociétale. Cette évolution interroge en retour le rôle de l’ESS dans les territoires, entre complément de l’action public et développement d’une nouvelle forme d’entreprendre.
Il est deux manières d’appréhender l’économie sociale et solidaire (ESS). Pour certains, elle est un « tiers secteur » animé par des entreprises sociales qui pallient les failles de l’État et/ou les échecs du marché. Ainsi, comme le souligne Jean-Claude Barbier (2017)Barbier J-C. (dir.), 2017, Économie sociale et solidaire et État. À la recherche d’un partenariat pour l’action, Paris, IGPDE., « elle s’appuie sur la longue tradition de l’associationnisme qui passe par l’invention d’institutions de protection sociale (mutuelles, associations caritatives, etc.) et la définition de politiques so...
La suite de cet article est réservée à nos abonnés

S'abonner c’est :

  • Avoir accès à tous les contenus de la Fonda
  • Soutenir l'action d'une association indépendante et engagée en faveur du monde associatif
Analyses et recherches
Analyse