Enjeux sociétaux

Priorité à la jeunesse non-qualifiée : une expérimentation sociale en question(s)

Tribune Fonda N°247 - Perspectives pour le "monde d'après" - Septembre 2020
Nicolas Duvoux
Nicolas Duvoux
La crise sanitaire provoque une crise économique sans précédent par sa nature et son ampleur. Les jeunes vont être particulièrement frappés : à l'absence de protection sociale de droit commun pour eux va s'ajouter une difficulté à s'insérer dans l'emploi. La jeunesse non-qualifiée risque de se trouver plus particulièrement pénalisée par la conjoncture actuelle, du fait de l'importance du diplôme dans la société française. Comment expliquer ces inégalités que la crise redouble ? Comment proposer des innovations pour y remédier ?
Priorité à la jeunesse non-qualifiée : une expérimentation sociale en question(s)
La France est face à de nombreux défis. Son modèle de solidarité est fortement dualisé entre des populations en emploi relativement bien protégées et les publics de l’assistance. Dans ce modèle social, les jeunes font figure de variable d’ajustement, étant à la croisée de tous les désavantages : exposition au chômage et à la précarité, fort taux de pauvreté monétaire et absence de couverture sociale. Au sein même de la jeunesse, des inégalités très fortes existent entre ceux qui disposent de qualifications, d’un soutien parental et d’opportunités et ceux qui concentrent les désavanta...
La suite de cet article est réservée à nos abonnés

S'abonner c’est :

  • Avoir accès à tous les contenus de la Fonda
  • Soutenir l'action d'une association indépendante et engagée en faveur du monde associatif
Analyses et recherches
Cas pratiques et initiatives