Enjeux sociétaux

L'éducation populaire au défi de réarticuler les polarités

Tribune Fonda N°251 - Impuissance démocratique : comment retrouver le pouvoir d’agir ensemble ? - Septembre 2021
Emmanuel Porte
Emmanuel Porte
L’éducation populaire se constitue autour d’une pluralité de pratiques au service d’un apprentissage de la citoyenneté vécu comme une expérience collective. Celle-ci suppose une ouverture à la diversité des points de vue qui est mise à mal par le repli sur des bulles informationnelles. Mais cela implique également un travail des controverses permettant de dépasser les conflits de position ou de doctrine au service d’une éducation populaire du XXIe.
L'éducation populaire au défi de réarticuler les polarités
Affiche réalisée en mai 1968 à l'école des Beaux arts rebaptisée l'« Atelier populaire » © Le Salon de la Mappemonde
Alors que s’esquisse une fragile sortie de crise sanitaire liée au COVID-19, la société française est dans une situation contrastée. D’une part, des formes de solidarité et des actions éducatives inédites ont été initiées démontrant une implication citoyenne de proximité dynamique. D’autre part, la défiance à l’égard du personnel politique qui s’est illustrée avec l’abstention record aux élections départementales et régionales interroge les fondements mêmes de la démocratie représentative. Dans une telle situation, les acteurs de l’éducation populaire font face à un défi. Comment acc...
La suite de cet article est réservée à nos abonnés

S'abonner c’est :

  • Avoir accès à tous les contenus de la Fonda
  • Soutenir l'action d'une association indépendante et engagée en faveur du monde associatif
Opinions et débats