Associations et démocratie Enjeux sociétaux

Le plan solaire de Loos-en-Gohelle

Tribune Fonda N°243 - Vers une transition énergétique citoyenne - Septembre 2019
Mairie de Loos-en-Gohelle
La ville de Loos-en-Gohelle s’est donnée pour objectif de couvrir 100% des besoins en électricité de la commune en énergies renouvelables. Le déploiement d’un plan solaire constitue la première étape de ce projet ambitieux.
Le plan solaire de Loos-en-Gohelle
Citoyens-acteurs du plan solaire. © Loos-en-Gohelle.

Cet article est une contribution à la version numérique enrichie de la Tribune Fonda n°243.
Il ne figure pas dans la revue papier.

Nous remercions Lucas Nyszak, chargé de mission Transition énergétique & développement durable à la Mairie de Loos-en-Gohelle, pour la rédaction de cet article.



Chaque année sur le territoire de Loos-en-Gohelle, selon les résultats d’une étude menée par Negawatt, quatorze millions d’euros sont dépensés par la ville, les ménages, les commerces et les entreprises pour se chauffer, s’éclairer ou encore se déplacer. C’est deux fois plus que le budget total de fonctionnement de la municipalité.

Et si cet argent venait plutôt servir des filières d’avenir, créa­trices d’emplois et de richesses pour le territoire, tout en protégeant la planète ? C’est l’orientation prise par la municipalité de Loos-en-Gohelle : parvenir à produire les énergies qu’on y consomme. L’objectif est d’atteindre 100% d’énergies renouvelables en 2050, devenant ainsi un « territoire à énergie positive » (TEPOS). Une baisse drastique des consommations et l’augmentation massive de la production locale d’énergie s’imposait.


Un plan d’action ambitieux et unique


Tout d’abord, la ville de Loos-en-Gohelle a réalisé une étude de planification énergétique. Cofinancée par l’Ademe, elle a été conduite entre 2014 et 2017 et a permis d’identifier trois actions prioritaires : rénover, massifier et moderniser. À l’issue de cette étude, la ville a décidé, notamment, de lancer un Plan solaire ambitieux et unique.

Le projet, en cours, vise à réunir au sein d’une concession et d’une société de projet (la SAS Mine de Soleil), des partenaires privés et publics, la ville de Loos-en-Gohelle et les citoyens. Actionnaires de cette société, ils investiront ensemble dans le Plan solaire, mais également dans les projets futurs d’énergies renouvelables sur le territoire.

La première phase du Plan solaire concerne l’installation de plus de 2500 m² de panneaux photovoltaïques sur huit toitures communales. Les premiers panneaux à l’automne 2019.


Un projet collectif


Ce projet est le fruit d’un travail intense entre la ville et ses assistants à maitrise d’ouvrage (Espelia, Cohérence Énergies, Energethic), le concessionnaire sélectionné (Groupement Sunelis et SEM Energies Hauts-de-France), ses partenaires et, surtout, les citoyens.  

Cette démarche  pionnière est rendue possible grâce à un réel travail de coopération et de co-construction. Chaque acteur apporte au projet ses compétences et son expérience. Ainsi le concessionnaire fait bénéficier de son savoir technique et des possibilités de financement existantes. Les citoyens, qui se sont approprié la démarche, communiquent autour d’eux et sont d’excellents ambassadeurs du projet. Enfin, les équipes de la Ville anticipent notamment les travaux de rénovation de couverture…


Premiers bilan et enseignements


Si le démarrage des travaux est prévu avant fin 2019, quelques enseignements peuvent d’ores-et-déjà être tirés. Tout d’abord, l’émergence et la pérennisation d’un groupe de citoyens de plus en plus impliqués et intéressés par ce projet, entraînant avec lui d’autres citoyens et partenaires, dans une belle dynamique.

Ensuite, que les  partenaires territoriaux ont un rôle déterminant dans la mise en œuvre du projet, pour leur expertise sur tous les aspects techniques, réglementaires et financiers.

À titre d’exemple, le CD2E (Centre de développement des  éco-entreprises) basé à Loos-en-Gohelle et sa plateforme Lumiwatt, ont offert au projet un appui technique important : sensibilisation des citoyens, partage de savoirs et d’expertise, apport de données réelles de production photovoltaïques issues du terrain. Ainsi, les données recueillies grâce à la plateforme Lumiwatt suite à l’expérimentation en 2014 de la toiture photovoltaïque de l’église de Loos- en-Gohelle - dont les panneaux avaient été choisis grâce à Lumiwatt -ont permis d’affiner le business plan du projet et d’améliorer la rentabilité du modèle.


Aller plus loin


En attendant le démarrage des travaux avant la fin d’année, la campagne d’intentions de souscriptions est déjà lancée. Ainsi, chaque citoyen de Loos-en-Gohelle, mais également des Hauts-de-France et d’autres territoires, peut rejoindre l’aventure. Un site internet dédié a été créé à cet effet, accessible depuis celui de la ville.

Lorsque la première phase du projet sera terminée, il s’agira de poursuivre la dynamique avec la mise en œuvre d’autres toitures photovoltaïques, voire d’autres sources de production d’énergies renouvelables. Pour cela, de nouveaux partenariats seront étudiés afin de proposer des solutions techniques adaptées au territoire du bassin minier et permettant de valoriser son patrimoine et ses nombreux potentiels.

La ville de Loos-en-Gohelle souhaite que le Plan solaire, et plus globalement la massification de la production d’énergies renouvelables par des modèles alternatifs, puisse s’étendre à d’autres communes. Le périmètre géographique de la SAS Mine de Soleil, créée dans le cadre du Plan solaire, n’est d’ailleurs pas limité au territoire de Loos-en-Gohelle. Espérons que d’autres villes voudront rejoindre la dynamique et bénéficier de cette première expérience.


→ Accéder au site du Plan solaire de Loos-en-Gohelle

 

Vers une transition énergétique citoyenne
Découvrez tous les articles de la tribune N°243

La Tribune Fonda n°243 aborde le thème de la transition énergétique sous l'angle de la participation citoyenne et des coopérations entre acteurs de la société civile pour permettre l'accès de tou.te.s à une énergie propre et d’un coût abordable.

La Fonda remercie ses grands partenaires