Innovation sociale Modèles socio-économiques

La mesure d'impact social au cœur de la démarche R&D

Tribune Fonda N°240 - Mesure d'impact social et création de valeur - Décembre 2018
142
Camille Henrion
Camille Henrion
Le Clus’Ter Jura a décidé d’intégrer la mesure d’impact social dans la démarche R&D qu’il déploie. Valeur ajoutée stratégique, cette dimension doit permettre de mesurer les effets des actions et de la méthode du Clus’Ter.

Le Clus’Ter Jura développe et anime une coopérative d’acteurs qui mettent en commun des moyens pour animer et disposer d’une ingénierie territoriale capable de faire émerger et concrétiser des projets. De nature collective et entrepreneuriale, ces projets sont des innovations sociales et territoriales1, c’est-à-dire qu’ils visent à répondre aux besoins sociaux non ou mal satisfaits2 (emplois qualifiés, hébergement, services de proximité, etc.). Cette coopérative est structurée en SCIC SA3

Le Clus’Ter participe ainsi à faire du Pays Lédonien un territoire coopératif capable de générer de l’activité économique4. Le Clus’Ter fait l’hypothèse que ce type de territoire est résilient, c’est-à-dire capable d’absorber les crises relatives aux transitions écologiques, économiques et sociales.


Une démarche de R&D territoriale 


La démarche de R&D territoriale est au cœur de l’action du Clus’Ter Jura depuis sa création. Il construit ses méthodes, inspirées d’un processus de R&D technologique. L’ambition du Clus’Ter est aujourd’hui de formaliser cette démarche afin de :

  • de clarifier les activités du Clus’Ter en le positionnant légitimement dans le champ de l’innovation sociale, en tant qu’acteur de la recherche privée,
  • valider et optimiser ses méthodes de travail
  • de renforcer le modèle économique de la structure,
  • de disposer d’un cadre pertinent pour faciliter les partenariats auprès de centres de recherche,
  • de rendre visible et accessible la connaissance opérationnelle produite, dans une logique de transfert.


En un mot, l’objectif de cette démarche de R&D est d’optimiser la méthode du Clus’Ter pour maximiser son impact social sur le territoire, à savoir créer de l’activité économique répondant aux besoins sociaux du territoire. Aussi, intégrer un volet « mesure d’impact social » à la démarche est un enjeu stratégique et méthodologique important.


La mesure d'impact social : valeur ajoutée de la démarche


D’un point de vue stratégique, mesurer l’impact social d’une structure visant l’utilité sociale sur un territoire donné permet de donner une preuve de son concept et ainsi continuer à optimiser ses pratiques et les diffuser sur d’autres territoires. Plus globalement une démarche d’évaluation permet de suivre rigoureusement le processus d’innovation sociale, afin de connaître les effets d’une solution au regard de ses objectifs. Cela permet ainsi de savoir dans quelle mesure l’action du Clus’Ter Jura a un impact positif en termes de transitions écologiques, économiques, sociales…

Cependant, d’un point de vue méthodologique, la mesure de l’impact d’une structure au sein d’un écosystème d’acteurs complexe est un réel défi. Cette question fait donc elle-même l’objet d’un processus de R&D pour être opérationnalisée et déployée par le Clus’Ter. La volonté du Clus’Ter est d’animer et coordonner ce programme d’évaluation entre les parties prenantes de la SCIC et plus généralement de l’écosystème territorial.

L’enjeu est de trouver des outils intégrant la dimension complexe des réseaux d’acteurs dans lesquels les impacts sont mesurés. Pour cela, le concept de chaînes de valeur élargie élaboré par la Fonda nous paraît porteur.

  • 1. Mylène Thou et Pascale Vincent (2018) Comprendre, repérer et accompagner l’innovation sociale et territoriale, guide pour renouveler son approche du développement local, Chronique sociale, Lyon, 228p
  • 2. Le Pays Lédonien fait partie des 90 % de territoires français à être considéré comme « à faible densité d’innovation et de population » (cf. Projet de thèse en CIFRE au Clus’Ter Jura).
  • 3. Société Coopérative d’Intérêt Collectif
  • 4. Son objet social est : « favoriser le développement de l’emploi sur le bassin lédonien en particulier, le Jura de manière générale ».
Cas pratiques et initiatives
Expérimentation