Économie sociale et solidaire
Article réservé
aux abonnés

De la solidarité au contrat : la mesure d’impact social en ESS

Tribune Fonda N°240 - Mesure d'impact social et création de valeur - Décembre 2018
Marie J. Bouchard
Marie J. Bouchard
Et Gabriel Salathé-Beaulieu
Les acteurs de l’ESS sont encouragés à se doter d’indicateurs pour mettre en avant leur contribution. Sans se limiter à l’impact social, parfois difficilement mesurable, il est dans leur intérêt de se doter d’une culture de l’évaluation pour mettre en avant la spécificité de leurs apports.
L’intérêt pour la mesure d’impact social en économie sociale et solidaire (ESS) se confirme année après année. Chaque organisation, à un moment ou un autre de son développement, en vient à s’interroger sur les effets qu’elle génère, dans le but d’améliorer son efficience et les retombées de son action, mais aussi d’accroître la reconnaissance dont elle jouit auprès de parties prenantes externes. Les bailleurs de fonds expriment aujourd’hui leur volonté de mieux connaître les effets de leur apport financier. On passe d’une culture de la redistribution à celle de l’investissement social. Ce nouv...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

S'abonner c’est :

  • Avoir accès à tous les contenus de la Fonda
  • Soutenir l'action d'une association indépendante et engagée en faveur du monde associatif
Mesure d'impact social et création de valeur
Découvrez tous les articles de la tribune N°240

La Tribune Fonda n°240 explore les enjeux de la mesure d'impact social et de la création de valeur pour le monde associatif et de l'économie sociale et solidaire.