Enjeux sociétaux
Article réservé
aux abonnés

Aide médicale d’État : les loupés de l’universel

Tribune Fonda N°244 - Les invisibles de la santé - Décembre 2019
Aurélie Mayeux
Aurélie Mayeux
Et AIDES
Et si l’aide médicale d’État, protection maladie dédiée aux seules personnes séjournant en situation irrégulière en France, était finalement une mauvaise idée ? En créant un dispositif ad hoc, exclu du régime de droit commun, n’avons-nous pas finalement créé les conditions de sa remise en cause régulière et de la stigmatisation de cette population particulièrement vulnérable aux risques de santé confirmant, année après année, la régression des droits des étrangers en France ?
La protection de la santé figure comme un acquis fondamental du pacte républicain : « La Nation garantit à tous […] la protection de la santéPréambule de la Constitution du 27 octobre 1946 – Article 11 : « [La Nation] ... garantit à tous, notamment à l’enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence. »». ...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

S'abonner c’est :

  • Avoir accès à tous les contenus de la Fonda
  • Soutenir l'action d'une association indépendante et engagée en faveur du monde associatif
Les invisibles de la santé
Découvrez tous les articles de la tribune N°244

La Tribune Fonda n°244 aborde le thème des inégalités d'accès aux soins et à la santé.

Elle met en avant des combats menés par des acteurs du monde associatif, ainsi que leurs propositions et solutions pour promouvoir et développer un accès universel et inclusif à la santé.

 

La Fonda remercie ses grands partenaires