Innovation sociale Économie sociale et solidaire

L’insertion par les métiers de l’informatique

Tribune Fonda N°233 - Les clés de l'innovation sociale - Mars 2017
Rézosocial
Focus sur l'action de RézoSocial
L’insertion par les métiers de l’informatique

Cet article est une contribution de la version numérique enrichie de la Tribune Fonda n°233. Il ne figure pas dans la revue papier.

RézoSocial est une entreprise d’insertion créée à Paris en 2013, dans le secteur des services informatiques. Elle prend en charge la gestion du parc informatique de ses clients (activité d’infogérance), et développe et commercialise Siham, un logiciel innovant de suivi des parcours d’insertion proposé aux structures qui accompagnent des bénéficiaires (insertion, handicap, logement, justice…).

Les salariés en insertion sont embauchés, pour une période de deux ans maximum, à des postes de technicien de maintenance informatique ou de développeur junior.


AU COMMENCEMENT, UNE RENCONTRE

La rencontre entre Pierre Deleforge et Idriss Bennani a été déterminante. Idriss avait fondé son entreprise dans l’informatique avec l’idée de la transformer en entreprise d’insertion, Pierre dirigeait une entreprise d’insertion dont l’activité était la maintenance informatique. Tous deux ont monté le projet " en partant à zéro ", mais en s'appuyant sur leur expérience.


FAVORISER L'INSERTION PROFESSIONNELLE DANS UN SECTEUR PORTEUR

Dès l’origine, l'objectif a été de mettre à profit l'expertise en informatique pour lutter contre l’exclusion, avec des métiers à forte valeur ajoutée intellectuelle, contrairement à ce qui se faisait à l’époque dans l’insertion liée à l’informatique (reconditionnement de matériel principalement).

Le secteur du numérique (anciennement NTIC nouvelles technologies de l’information et de la communication) est un secteur porteur et dynamique, qui exprime une forte demande de main d’œuvre, mais également un secteur qui s’inscrit encore trop peu dans la démarche de l’insertion par l’activité économique.

Cet aspect rend le projet socialement innovant et favorise la réussite du retour à l’emploi des bénéficiaires. Par choix, le taux d’encadrement est important : dix personnes en insertion pour quinze salariés classiques. Ce fort taux d’encadrement fait partie intégrante du modèle de RézoSocial et participe à sa réussite.


MAXIMISER L'IMPACT SOCIAL

RézoSocial emploie dix salariés en contrat aidé. En 2016, tous nos salariés en insertion ont retrouvé un emploi en CDI à la fin de leur parcours. D’autre part, RézoSocial développe le logiciel Siham, dédié aux autres entreprises d’insertion, qui permet de suivre le parcours de leurs bénéficiaires. RézoSocial maximise ainsi doublement son impact social, en tant qu’acteur de l’insertion offrant des services au secteur de l’insertion.

L'entreprise a reçu l’agrément Jeune Entreprise Innovante (JEI), ce qui témoigne de sa qualité innovante, à la fois techniquement et socialement.


PARTENARIATS DE TERRITOIRE

Le travail en réseau est fondamental pour RézoSocial.

Pour le recrutement et l’accompagnement des salariés en insertion, l'entreprise a tissé des liens forts avec les missions locales, l’EPEC, Pôle Emploi, Marguerite, les autres structures de l’ESS, la Cravate solidaire…

RézoSocial accorde également beaucoup d’importance à la suite des parcours : les entreprises privées qui souhaitent répondre à des appels d’offres contenant des clauses sociales de prestations intellectuelles, sont également en passe de devenir des partenaires privilégiés.

L’atout est triple :

  • proposer aux salariés en insertion des expériences en entreprise classique ;
  • familiariser les grands groupes avec les publics en insertion, et faciliter les sorties positives ;
  • accéder à des appels d’offres importants en partenariat avec de grands groupes.

 

« Le travail avec RézoSocial à l’heure actuelle c’est de répondre à des appels d’offre […] Ce qui est très positif chez RézoSocial, c’est cette envie, en fait, de répondre avec une grande entreprise comme nous aux exigences des donneurs d’ordre, tout en ne perdant pas ce qu’ils sont et ce qu’ils font le mieux, à savoir de l’insertion informatique et numérique ». Guenaelle Costa Le Vaillant, directrice de la responsabilité d’entreprise CGI, partenaire de RézoSocial (source)

 

Les clés de l'innovation sociale
Découvrez tous les articles de la tribune N°233

La Tribune Fonda n°233 propose d'explorer la notion d'innovation sociale, au cœur du fait associatif, à travers de nombreuses analyses et exemples.