Enjeux sociétaux

Homoparentalité : le rôle du droit

Tribune Fonda N°249 - Égalité femmes-hommes : une exigence démocratique - Mars 2021
Caroline Mécary
Caroline Mécary
Et Nils Pedersen
Les couples hétérosexuels et homosexuels sont confrontés à des inégalités d'accès aux techniques médicales telles que la procréation médicalement assistée (PMA). La gestation par autrui (GPA), autour de laquelle se jouent des choix de société, n'est quant à elle permise pour aucun couple. L'instauration d'une véritable égalité de traitement passe par des revendications collectives, mais surtout par des décisions de justice et une modification du droit.
Homoparentalité : le rôle du droit
Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), Strasbourg, 2013 © Erich Westendarp
Caroline Mécary répond aux questions de Nils Pedersen, président de la Fonda. À titre professionnel, vous vous êtes fortement investie dans la reconnaissance des couples de même sexe et militez pour une ouverture à la PMA à toutes les femmes. Pourquoi ce sujet ? Je me suis en effet engagée pour la reconnaissance des couples de même sexe et de l’homoparentalité. Je milite également pour l’accès à la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes parce que sur ces sujets la discrimination n’est pas tolérable. Aujourd’hui, la PMA est ouverte aux seuls couples hétérosexuels. Or, en 2021...
La suite de cet article est réservée à nos abonnés

S'abonner c’est :

  • Avoir accès à tous les contenus de la Fonda
  • Soutenir l'action d'une association indépendante et engagée en faveur du monde associatif
Entretien