Innovation sociale

Projet en coopération - PTCE Vivre les Mureaux

PTCE Vivre Les Mureaux
Dans le cadre du programme Faire Ensemble 2030, la Fonda souhaite valoriser les coopérations pluri-acteurs qui sont mises en oeuvre. Cette fiche montre comment se construit et se développe le pôle territorial de coopération économique (PTCE) Vivre Les Mureaux.

Présentation de l’initiative 

Le Pôle territorial de coopération économique (PTCE) Vivre Les Mureaux est une initiative citoyenne visant à améliorer la qualité de vie, favoriser la joie à vivre ensemble, la solidarité, et à créer les conditions économiques pour la réussite de chacun. Il se conçoit comme un cadre d’animation favorisant la rencontre, la prise d’initiative et le développement des ressources, talents et potentiels des Muriautins, dans une ville en transition vers la résilience. L’ambition du PTCE est de structurer sa démarche pour qu’elle soit duplicable pour d'autres territoires : Les Mureaux, Ville pilote du plein emploi et résiliente, d’ici 2024. 

Les principales activités du PTCE Vivre Les Mureaux sont de mener des actions pour :  

1/ Vivre ensemble : Développer un "Vivre ensemble" harmonieux et inclusif en capitalisant sur l'opportunité que représente la diversité de ceux qui vivent le territoire.  

2/ Travailler : Favoriser les conditions d'un écosystème local créateur d'activité durable et d'emploi par la mise en relation des différents acteurs pour arriver au plein emploi.  

3/ Visiter : Développer un tourisme solidaire, expérientiel, inclusif et durable qui aidera au développement du territoire et à promouvoir la ville. 

Parties prenantes de l’initiative  

  • Associations locales,  
  • PME/TPE locales,  
  • Grandes entreprises et fondations,  
  • Mairie,  
  • Département,  
  • Région,  
  • ANCT 

Zone géographique 

Les Mureaux (Yvelines, région Île-de-France) 

Principaux résultats 

Parmi les principaux résultats :  

  • Plus de 200 personnes remises en activité en 3 ans : 86% de sorties positives dont 85% en emploi, formation ou création d’entreprise ; augmentation de la confiance en soi 
  • Les Rencontres du vivre-ensemble ont permis de réunir plus de 1000 personnes 
  • 60 porteurs de projets accompagnés,  
  • Un jardin en agroécologie / permaculture sur 4000 m2 lancé 

Plus précisément, nos actions visent à la remobilisation et à l'inclusion professionnelle de jeunes publics éloignés de l'emploi au sein du parcours pour l’inclusion économique et sociale. Cela concerne sur le territoire des Mureaux : les jeunes des QPV, lycéens en voie générale, jeunes en filière professionnelle, jeunes en situation de décrochage scolaire, jeunes au chômage, réfugiés, étudiants. En 2019, 223 jeunes ont été accompagnés, avec un taux de sortie positive de 86 %. 

Ce parcours se décline de la façon suivante : 
1. Une porte d’entrée : “la vie en grand”. L’objectif est de redonner confiance aux jeunes qui se sentent sans valeur et qui croient ne pas disposer d'atouts et/ou de compétences, très désocialisés, en rupture, sans solution. 5 sessions ont été organisées en 2019, soit 37 bénéficiaires, dont 70% en Quartiers politique de la ville (QPV) ou bénéficiaires du RSA (BRSA). 
2. Un accompagnement vers l’emploi des jeunes : 100 Chances 100 Emplois (insertion professionnelle des jeunes adultes). 9 jeunes en ont bénéficié, dont 60% en QPV ou BRSA 
2bis. Un parcours encadré vers l’entrepreneuriat : le “Booster” (accompagner à la création et le développement d’entreprise sur le territoire des Mureaux, 2 jours + 4 mois de suivi en mentorat et formations avec nos partenaires). En 2019, 35 porteurs de projets dont 30% en QPV ou BRSA.  
3. Accompagnement à la constitution d’un réseau : réseautage avec les entreprises (pour changer les regards et offrir des opportunités de débouchés, autour d’un repas ou accrobranche ; repas entrepreneurs et jeunes des quartiers). Trois sessions de mise en relation jeunes-patrons ont eu lieu en 2019, avec la participation de 111 jeunes demandeurs d’emploi ou de RSA dont 60% en QPV ou BRSA. 
4. Une porte de sortie : la valorisation de parcours positifs. Cela passe par une communication sur les talents et initiatives positives sur les Mureaux au travers des médias (entretien et fiche portrait sur des jeunes ayant construit un projet de vie). En 2019, 16 parcours de jeunes valorisés dans ce cadre dont 60% en QPV ou BRSA. Les objectifs poursuivis sont multiples :  

  • changer les mentalités des Muriautins, "nous réalisons de belles choses et nous avons des talents", 
  • inverser la tendance éditoriale des médias qui publient des informations généralement négatives sur les quartiers, 
  • promouvoir une autre image du territoire auprès des Franciliens. 

   
Avec son animation territoriale au service de l’emploi, de l’écologie et du bien vivre ensemble, le PTCE a obtenu une reconnaissance nationale via l’ANCT. 

Principales perspectives  

Toujours plus de projets au service de la résilience territoriale pour faire des Mureaux une ville inclusive, solidaire, écologique et au plein emploi d'ici 2024. Parmi les perspectives à mentionner : 

  • Le renouvellement des actions de 2020, et leur amplification avec notamment une hausse des bénéficiaires (340 en 2021) du parcours d’insertion, 
  • L'organisation d’une form’action sur les métiers en tension, comme par exemple une école de soudure et de gestion de biodéchets.  

Enseignement ou problématique à caractère stratégique relatif à la mise en place de la coopération 

La co-construction et le développement territorial nécessitent une maturité coopérative et donc beaucoup de temps et de dialogue, afin d'apprendre à bien se connaître et ainsi vivre et faire ensemble. Temps long, patience mais aussi audace et agilité constituent la recette gagnante d'une coopération à l'échelle territoriale.  

Au départ, le PTCE a mené une enquête auprès des Muriautins, afin de déterminer : 

  • quels étaient les besoins de la ville,  
  • ses atouts et faiblesses,  
  • quelles étaient les attentes des habitants en matière d’emploi, de métiers, d’animations, d’écologie, de mobilité, etc.  

Plus de 280 projets réalisables ont été recensés. A partir de là, le PTCE a initié et conçu ses axes de travail, s’est constitué formellement en PTCE pour s’ouvrir à toutes les parties prenantes du territoire. Il a ainsi pu mobiliser une palette d’acteurs locaux sur ses 3 axes de travail (associations locales, acteurs publics de l’emploi, mairie, préfecture, intercommunalité, entreprises locales, habitants, entrepreneurs / commerçants locaux…) Le PTCE s’est inspiré d’autres initiatives menées en dehors de son territoire et en a importées en les adaptant au contexte local. A l’écoute du territoire, il a ainsi pris sa place de catalyseur et d’animateur territorial, avec en plus l’avantage d’avoir été porté par des citoyens connaissant très bien la ville, ce qui a créé les conditions de la confiance.  

Par son action proactive, le PTCE est un peu un « poil à gratter » qui peut parfois bousculer les acteurs en place, les poussant à se réinventer pour s’adapter aux circonstances ou aux nouveaux besoins du territoire. Il faut alors redoubler les efforts pour rassurer, montrer qu’on ne fait pas à la place des acteurs, mais qu’au contraire on essaye de les coordonner, de les mettre en valeur pour que l’impact global des actions menées soit plus fort et plus efficient. C’est le rôle de liant, de fluidificateur du PTCE, pas toujours bien compris. Mais la vision et la mission du PTCE sont comme des feux de lumière pour garder le cap malgré les difficultés, pour argumenter, rassurer et finalement convaincre tous les acteurs de suivre le mouvement de transformation positive au service de la résilience sociale, écologique et économique de la ville. 

Site Internet 

https://ptce.lesmureaux.info/ptce/le-ptce/l-association-aujourdhui/  

Cas pratiques et initiatives