Projets en coopération

Projet en coopération - LabCom DESTINS, structurer des démarches collectives

LabCom DESTINS
Et Hannah Olivetti
Pour relever les grands défis actuels (biodiversité, climat, inégalités, démocratie, etc.), il est nécessaire de générer des transformations sociales, économiques et territoriales de grande ampleur. La coopération apparaît être comme le levier d'action indispensable pour répondre collectivement à ces enjeux. C'est face à ce besoin de structurer des démarches collectives qu’Ellyx et la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société (MSHS) de l’Université de Poitiers ont décidé de créer le LabCom Destins.
Projet en coopération - LabCom DESTINS, structurer des démarches collectives
Equipe du LabCom DESTINS devant la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société (MSHS) de l’Université de Poitiers © LabCom DESTINS

Dans le cadre du programme Faire Ensemble 2030, la Fonda souhaite valoriser les coopérations pluriacteurs. Cette fiche présente le LabCom Destins qui s’intéresse aux démarches collectives nécessaires pour la transformation sociale, économique et territoriale de notre société. 

Hannah Olivetti a rédigé cet article, suite à un entretien le vendredi 18 juin 2021 effectué avec Clara Bourgeois, co-directrice du LabCom Destins et consultante-chercheure chez Ellyx.  

La nécessaire structuration de démarches collectives 

Pour relever les grands défis actuels (biodiversité, climat, inégalités, démocratie, etc.), il est nécessaire de générer des transformations sociales, économiques et territoriales de grande ampleur. Même s’il est possible, à l’échelle individuelle, d’y prendre part au travers d’innovations sociales, les coopérations pluri-acteurs et articulées autour de plusieurs types d’innovations permettent, quant à elles, de renforcer la capacité à répondre aux défis à la hauteur des enjeux rencontrés. C'est face à ce besoin de structurer des démarches collectives qu’Ellyx (société coopérative qui accompagne à la construction et la mise en œuvre de projets d’intérêt général et de transformation sociale) et la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société (MSHS) de l’Université de Poitiers avec quatre laboratoires1 ont décidé de créer le LabCom Destins (Dynamique des entreprises, de la société et des territoires vers l’innovation sociale) en 2019, à Poitiers.  

                              

Mais qu'est-ce qu'un "LabCom" ?

Les “LabCom” sont des laboratoires communs labellisés par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR). Ils visent à créer des ponts entre le monde de la recherche académique et les entreprises. Pendant trois années, les structures membres, un laboratoire de recherche, et une PME-ETI définissent un programme commun de recherche.

L’objectif est double : produire des recherches nouvelles pour la société portant sur des innovations de rupture, tout en bénéficiant à l’entreprise.

Dans ce cadre, une feuille de route de recherche et d’innovation partagée est rédigée, ainsi qu’une stratégie visant à assurer la valorisation par l’entreprise du travail partenarial. Pour en savoir plus sur les LabCom, voici un article ici.

                              

Premier LabCom dédié à l’innovation sociale (les autres étant dans la grande majorité spécialisés sur les questions technologiques), il a pour ambition d’apporter des solutions pour tout écosystème qui souhaite enclencher une communauté de destin.

Protéiformes, ce seront de nouvelles approches, des méthodes, des dispositifs d’appui et des outils dont pourront se saisir les pouvoirs publics, les entreprises et la société civile. Elles enrichiront également la méthodologie interne d’Ellyx, et contribueront à adapter son offre de service, dont des accompagnements collectifs.

                              

Ellyx, un acteur engagé

Ellyx est une société coopérative sous statut SCOP fondée en 2013, et présente à Bordeaux, Poitiers, Paris et à Lyon aujourd’hui. Son objectif est d’accompagner les acteurs portant des démarches d’intérêt général (acteurs publics, acteurs de l’ESS, entreprises hors ESS, etc.) dans la construction et la mise en œuvre de démarches de transformation sociale.

C'est également un centre de diffusion et de transfert en innovation sociale, reconnu par le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

L'équipe de consultants-chercheurs mène un important travail en recherche et développement. Le premier programme (2014 à 2018), GenerIS, a permis de soutenir des démarches d’innovation sociale. Une thèse CIFRE “Etre une entreprise et servir la société. Analyse du processus d’institutionnalisation de l’innovation sociale en France au début du XXIème siècle” (par Laura Douchet) a notamment nourri les travaux. Le suivant, PRISM (2018 à aujourd'hui), approfondit la question des démarches collectives. Il est aussi le premier programme de recherche et développement du LabCom Destins.

                              

Un travail sur le terrain sur des dynamiques collectives

Pour documenter, outiller et diffuser ce travail de recherche et développement au service de la transformation sociale, l’équipe pluridisciplinaire du LabCom accompagne des projets d’une grande variété thématique (logement avec Cologe, la viticulture avec Vitirev, l’accès au foncier agricole avec Breizh Terre de Liens, ou bien encore la question des budgets verts et solidaires, etc.). L’identification des terrains d’expérimentation se fait notamment grâce à un Appel à communs (il a pour ambition d’accompagner l’émergence de démarches collectives qui souhaitent engendrer une transformation sociale, économique et territoriale de la société).

Tout ce travail de recherche et développement s’articule autour de quatre grands axes :

  • L’émergence et de la consolidation des dynamiques collectives,
  • Les modalités de coopération entre les acteurs au sein de ces communautés,
  • La construction d’un cadre stratégique (partage de valeurs, environnement juridique et régulations),
  • Les formes d’impact de la communauté de destin et de sa trajectoire.

Un LabCom pour “faire ensemble” 

Le LabCom fédère des acteurs de la recherche et de l’innovation sociale :  

  • Ellyx (voir présentation supra). En 2020, treize personnes ont été mobilisées pour un total de 1 275 jours dédiés à ce programme de recherche et développement. Clara Bourgeois, consultante chercheure chez Ellyx, est également co-directrice du LabCom Destins avec Dominique Royoux (professeur à l’Université de Bordeaux). 
  • La Maison des sciences de l’homme et de la société (MSHS) de l’Université de Poitiers, qui emploie un coordinateur du LabCom Destins. Elle rassemble une quinzaine de laboratoires de recherche et héberge trois écoles doctorales. Quatre laboratoires prennent part aux travaux du LabCom Destins : le CRIEF – Centre de Recherche sur l’Intégration Economique et Financière, Ruralités – Rural URbain Acteurs LIens Territoires Environnement Société, le CECOJI – Centre d’Etudes et de COopération Juridique Interdisciplinaire et le CEREGE – CEntre de REcherche en GEstion Deux post doctorantes ont été recrutées au sein du LabCom et des stagiaires ont également été mobilisés. 
  • Le centre national de la recherche scientifique (CNRS).  
                              

Les conseils pour coopérer de Clara Bourgeois

  • Prendre le temps de faire connaissance dès le début de la coopération. Clara Bourgeois souligne l’importance de partager les enjeux de sa structure, ses contraintes (notamment temporelles et organisationnelles), ainsi que ses atouts. L'interconnaissance entre les membres en tant que personnes est aussi nécessaire.
  • Identifier la façon dont chaque membre contribue à la coopération, puis mettre en lumière les complémentarités existantes.
  • Avoir un langage commun.
  • Construire un calendrier partagé, en prenant en compte les temporalités potentiellement différentes entre les structures. S'adapter en fonction des événements qui peuvent bouleverser les plans.
                              

La gouvernance entre ces membres est partagée. Elle s’organise autour du comité de direction pour assurer le fonctionnement interne du LabCom Destins, mais aussi d’un comité de pilotage pour fixer le cap stratégique, d’un conseil scientifique pour assurer le suivi des résultats et formuler des recommandations sur l’orientation scientifique, et enfin le comité des partenaires sur les questions de valorisation des travaux.

Après deux années de fonctionnement, l’équipe du LabCom Destins est en pleine réflexion quant à la construction de son futur commun stratégique pour en assurer la pérennité dans le temps. Parmi les enjeux clés, la question du partage d’une stratégie commune, insiste Clara Bourgeois.

Le LabCom Destins est une démarche novatrice qui renforce les liens entre le monde de la recherche et les acteurs locaux au service des transformations sociale, économique et territoriale. Ce décloisonnement des réflexions et des pratiques dans le champ des innovations sociales est de très bon augure !

→ Découvrez d'autres projets en coopération

  • 1. Quatre laboratoires de la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société prennent part à la démarche : (le CRIEF – Centre de Recherche sur l’Intégration Economique et Financière, Ruralités – Rural URbain Acteurs LIens Territoires Environnement Société,  le CECOJI – Centre d’Etudes et de COopération Juridique Interdisciplinaire et le CEREGE – CEntre de REcherche en GEstion.
Cas pratiques et initiatives