Accompagner la transition numérique des associations - PANA

La démarche

Conçu et lancé en 2018 avec Le Mouvement associatif et HelloAsso, le programme Points d’appui au numérique associatif (PANA) accompagne la transition numérique des associations

Il s’adresse en premier lieu aux structures qui accompagnent le développement de la vie associative dans les territoires, acteurs publics comme privés : maisons des associations, têtes de réseaux associatifs départementales, régionales ou  nationales, dispositif local d’accompagnement (DLA), points d’appui à la vie associative (PIVA), incubateurs, tiers lieux, espaces publics numériques, monde académique...

Il soutient leur montée en compétence sur les sujets numériques qui traversent la vie associative, en réunissant des expertises et en produisant des ressources. Il ambitionne que toutes les associations qui en expriment le besoin trouvent un accompagnement sur le numérique près de chez elles, en particulier les petites et moyennes. 

Concrètement  :

  • dans chaque département, des journées de montée en compétence dédiées aux acteurs de l’accompagnement associatif sont construites en partant des besoins, et en mobilisant les experts numériques locaux ;
  • depuis mars 2020, de nombreux webinaires sur les grands sujets numériques ;
  • une cartographie en ligne dans laquelle les acteurs de l’accompagnement qui le souhaitent se référencent pour signaler être en mesure d’informer, d’orienter ou d’accompagner les associations sur des sujets numériques ;
  • des ressources pratiques, co-construites et partagées avec le plus grand nombre ;
  • des moments conviviaux, en présentiel, mais aussi en ligne (accueils collectifs, cafés PANA, cafés confinés…).

Partage des ressources

Une des valeurs cardinales du programme est de considérer la connaissance comme un bien commun. Les ressources produites dans le cadre du programme sont naturellement partagées librement avec tout acteur qui s’engage à ne pas en faire un usage commercial : 

  • Centre de ressources DLA numérique par la CRESS Grand Est (avec Solidatech),
  • Articles pour Associathèque,
  • Participation au projet Vivier de Projets Numériques porté par Animafac,
  • Participation de la Fonda au Comité de suivi de Guid’asso, piloté par la DJEPVA et le Mouvement associatif, les Mouvements associatifs et les services de l’État en Centre-Val de Loire, Nouvelle-Aquitaine et Hauts de France.

Une nouvelle stratégie de communication ciblant en priorité les PANA a été établie. Pour cela, une refonte du site a été engagée en 2021. La nouvelle version a été mise en ligne en janvier 2022. 

Chiffres PANA 2021 © Anna Maheu / La Fonda

Gouvernance et évaluation

En complément de la Charte dont s’est doté le programme PANA en 2019, le groupe de travail gouvernance s’est donné deux objectifs principaux  en 2021 : clarifier les contributions des acteurs impliqués dans le Copil national et améliorer l’articulation entre le national et les territoires. Pour cela, ce groupe a conçu et adressé un questionnaire aux 22 membres du Copil. Ont ensuite été établis un état des lieux des différents schémas de gouvernance territoriale et une infographie afin de faciliter la compréhension par les acteurs.

La première tranche de l’évaluation 2018-2020 avait été effectuée sur la base d'un référentiel d’évaluation collectif. La seconde tranche conduite en 2021, visant à apporter davantage d’informations sur l’impact sur les PANA, a été composée de 12 entretiens semi-directifs et d’un questionnaire en ligne, validé par Roger Sue, sociologue. En tout 64 PANA ont participé à la deuxième tranche d'évaluation (soit un taux de retour de 15 %). 

L’enquête auprès des PANA montre que :

  • 77 % des répondants estiment être en capacité de transmettre des compétences et des connaissances acquises dans le cadre du programme ;
  • plus d’1 PANA sur 2 a développé de nouveaux services d’accompagnement au numérique pour les associations de son territoire (54 %) ;
  • 29 % des répondants estiment que l’adhésion au programme leur a permis de mieux se faire connaître des associations de leur territoire ;
  • 57 % des répondants ont rencontré de nouveaux acteurs engagés sur la question numérique dans le cadre du programme PANA ;
  • 36 % des répondants estiment que les besoins en accompagnement numérique des associations ne sont pas couverts ;
  • le manque de temps pour se pencher sur les ressources reste le premier facteur freinant les PANA (33 % des réponses).


Un collectif pour piloter le programme PANA et des coordinateurs sur le territoire

Le programme PANA repose sur l’engagement d’une trentaine de structures publiques et privées à but non lucratif, qui s’impliquent dans sa structuration et son déploiement, au niveau national et/ou régional. 

Avec le Mouvement associatif et HelloAsso, la Fonda a appliqué les méthodes de la stratégie d’impact collectif dès le démarrage du projet et assume une partie de la fonction de soutien nécessaire à la coopération pluriacteurs. 

logos pana
Membres du collectif PANA signataires de la charte en octobre 2019.


D'autres ressources et projets

La Fonda s'intéresse à la transition numérique des associations depuis plusieurs années, dans différents domaines, en s'interrogeant à la fois sur les opportunités et sur les menaces que représente l'usage de solutions numériques pour les acteurs associatifs. Au cœur de cette démarche, la volonté de promouvoir un numérique capable de renforcer le pouvoir d'agir des individus et des acteurs de l'intérêt général.

La Fonda a ainsi produit de nombreuses ressources et organisés de nombreuses rencontres-débats consacrées au sujet, et plus spécifiquement à celui des données (data).

Voici les synthèses des dernières rencontres-débats organisées en 2018 :


La Fonda a également publié deux numéros de sa revue Tribune Fonda dédiés au sujet numérique :


Pour découvrir toutes les ressources de la Fonda relatives aux enjeux numériques, cliquez ici.

Enfin, la Fonda fait partie du collectif qui pilote le cycle de rencontres territoriales Rézolutions numériques.