Troubles psychiques / La formation des bénévoles et des proches aidants
Publié par L’équipe Fonda le 4 juillet 2017

Troubles psychiques / La formation des bénévoles et des proches aidants

La tribune fonda n°234 - L’engagement associatif, source d’apprentissages

RETOUR D’EXPÉRIENCE │Par l’UNAFAM


Plus de 2 millions de personnes en France vivent avec des troubles psychiques et plus de 3 millions de personnes les accompagnent au quotidien (sources OMS).

L’UNAFAM (Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques) est une association reconnue d’utilité publique, qui accueille, écoute, soutient, forme, informe et accompagne l’entourage de personnes vivant avec des troubles psychiques.

Depuis sa création en 1963, l’UNAFAM concentre son action au profit des proches de personnes vivant avec des troubles psychiques sévères, essentiellement des personnes atteintes de schizophrénie, de troubles bipolaires, de dépressions sévères, de psychoses graves et de troubles obsessionnels compulsifs.

L’UNAFAM défend également les intérêts communs des familles et des malades à travers de nombreux mandats de représentations et en portant ses demandes au plus haut niveau dans les instances gouvernementales.

L’association, dont le siège est à Paris, est présente sur l’ensemble du territoire français grâce à 100 délégations départementales, 13 délégations régionales et 300 sites de proximité. Elle compte un peu plus de 14 000 adhérents, 24 salariés équivalents temps plein (ETP) et plus de 2000 bénévoles.



DES BÉNÉVOLES FORMÉS, AU SERVICE DES PROCHES AIDANTS

En 2016, l’UNAFAM a consacré 75 jours de formation au profit de 500 bénévoles. La grande majorité des bénévoles de l’UNAFAM sont concernés par la maladie psychique d’un proche.

À l’UNAFAM, nous croyons que devenir proche aidant expert et ressource, s’acquiert et se développe, c’est pourquoi la formation initiale et continue de nos bénévoles est au cœur de nos préoccupations.

Françoise Frelin, Présidente de la commission formation de l’UNAFAM



EN PRATIQUE :

Chaque bénévole participe à une formation initiale qui lui permet de s’imprégner des valeurs, des missions et des actions de l’UNAFAM et de mieux appréhender son rôle auprès des proches aidants.

En fonction de ses compétences, le bénévole aura au sein de sa délégation, une ou plusieurs missions pointues, exigeantes et évolutives. Il devra suivre des formations dédiées afin d’être pleinement efficient :

  • à l’accueil et à l’information des familles. En 2016, l’UNAFAM a accueilli 18 410 proches aidants de personnes vivant avec des troubles psychiques ;
  • à la représentation des usagers (MDPH [1], CDSP [2], CDU [3]*). En 2016, l’UNAFAM a assuré en 2016 2308 représentations dans les instances médicales, médico-sociales et sociales) ;
  • à l’animation de sessions de formation et d’information à destination de proches aidants.

L’UNAFAM forme aussi ses bénévoles à la gestion des délégations (responsabilité, communication, comptabilité), s’assurant ainsi de la cohérence et de l’homogénéité des compétences de ses bénévoles et de leurs actions.
Ces sessions de formations sont animées par des bénévoles expérimentés, spécialistes dans leur domaine de compétence. Des salariés du siège interviennent lors de ces formations, qui ont généralement lieu à Paris, pour des raisons d’accessibilité, mais qui peuvent aussi se dérouler en région selon les besoins.



DES FORMATIONS POUR SOUTENIR ET ACCOMPAGNER LES PROCHES AIDANTS

Face aux troubles psychiques d’un des leurs, les familles se retrouvent souvent démunies et en grande détresse. Dans les délégations de l’UNAFAM, elles trouvent d’abord une reconnaissance de leur souffrance et de leurs difficultés, puis prennent conscience de leur rôle de soutien auprès du malade, se découvrant proches aidants à leur tour.

Des journées d’information et des formations, leur sont proposées pour les aider dans leur cheminement avec la maladie.

En 2016 l’UNAFAM a organisé 206 journées, qui ont bénéficié à 1251 proches aidants, soit 16% de personnes en plus qu’en 2015.

EN PRATIQUE :

  • Des journées d’information sur les troubles psychiques sont organisées par les délégations territoriales et co-animées par un bénévole et un professionnel (psychologue, infirmier psychiatrique, cadre de santé). Leur objectif est de permettre aux proches aidants d’acquérir des repères sur les maladies psychiques, l’organisation des soins en psychiatrie, les dispositifs d’aide qu’ils peuvent solliciter.
  • Des formations de 3 jours « ateliers PROSPECT famille » sont organisées par les délégations territoriales et co-animées par 2 bénévoles. Elles ont pour objet d’aider les proches-aidants à faire face dans la durée à la maladie psychique de leur proche en les amenant d’une part, à prendre conscience de leur « savoir profane » acquis par expérience, d’autre part, à prendre la mesure des retentissements de la maladie de leur proche sur l’ensemble de la famille et à retrouver de l’autonomie.

À l’issue de ces formations, nombreuses sont les personnes qui deviennent bénévoles à l’UNAFAM, souhaitant agir à leur tour, donner aux proches aidants démunis, ce qu’elles ont elles-mêmes reçu. Quelques-unes deviendront ensuite délégués départementaux ou régionaux, ou encore administrateurs de l’association. Tous s’inscrivent dans un engagement durable.



EN SAVOIR PLUS

Site internet :www.unafam.org





Partager cet article

Notes

[1Maison Départementale des Personnes Handicapées

[2Commission Départementale des Soins en Psychiatrie

[3Commission des Usagers

Un message, un commentaire ?
Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document