Territoires de la démocratie
Publié par L’équipe Fonda le 25 août 2015

Territoires de la démocratie

synthèse du petit-déjeuner débat du 17 janvier 2013 avec la participation de Matthieu Illunga, administrateur de l’Alliance citoyenne de Grenoble, Adrien Roux, co-fondateur du projet Echo et Michel Dinet, président du Conseil général de Meurthe-et-Moselle, paru in La tribune fonda n° 219, septembre 2013

Quelle place pour les citoyens dans le débat public ?

Les fondements de l’alliance citoyenne de Grenoble
par Matthieu Ilunga
L’Alliance citoyenne de Grenoble a été créée par des groupes locaux dans la dynamique du projet écho, sur le modèle de l’initiative London Citizens en Angleterre et de la méthode du community organizing développée par Saul Alinsky aux états-Unis. Elle tire son origine de la colère des citoyens qui font le constat d’une faillite de la démocratie dans les quartiers populaires. Selon cette approche, la démocratie est prise en otage par les « possédants ».

PDF - 797.8 ko
Pour en savoir plus...

Dans une démocratie représentative, les citoyens sont censés être représentés par les élus ; pourtant, ces derniers sont souvent désarmés et dans l’incapacité de répondre aux problèmes des citoyens. Pour dépasser ce constat, l’Alliance citoyenne de Grenoble rassemble différentes catégories de personnes, qui mettent en commun leurs revendications et définissent des priorités pour peser auprès des décideurs en vue de la résolution de leurs problèmes.

La méthode du community organizing
par Adrien Roux
Mon expérience de travail au sein de l’Adels m’a permis d’approfondir ma compréhension des mécanismes de démocratie locale comme complément et réponse aux limites de la démocratie représentative. L’ouvrage publié au moment du cinquantième anniversaire de cette association fait ressortir que la principale limite des instances de démocratie participative (tels que les conseils de quartier ou les conseils des résidents étrangers) est de s’enfermer dans une logique de l’offre. Dans cette logique, la démocratie offre aux citoyens des espaces de participation dans lesquels ils sont invités à s’inscrire pour participer au débat public ; mais ceux-ci ne rassemblent in fine qu’un nombre limité et statique de citoyens répondant aux standards définis par les décideurs.
Pour lire la suite cliquer sur le document joint

Si vous souhaitez recevoir les articles de la Tribune Fonda dès leur parution, vous pouvez vous abonner ici.

Partager cet article

Un message, un commentaire ?
Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document