Rapport d’activité 2015
Publié par L’équipe Fonda le 13 avril 2016

Rapport d’activité 2015

adopté lors de l’assemblée générale du 31 mars 2016

Au cours de cette assemblée générale (voir le power-point ci-dessous), un nouveau barème pour les partenaires associés a été adopté.

PDF - 58.4 ko
Adhésion partenaires



L’Edito
par Yannick Blanc, président

Résister, c’est faire ensemble

La guerre des populistes contre les terroristes ravage le monde. L’affrontement est d’autant plus inéluctable que ces deux bandes jouent sur le même terrain : vision simpliste, fantasme de pureté, rhétorique de la lutte pour la survie ; l’exclusion ou l’anéantissement de l’ennemi est leur seul programme. Leur dynamique s’alimente d’une ressource inépuisable : la peur. Les fractures, les défaites et les souffrances leur donnent toujours raison.

J’ai, comme tout un chacun, volontiers sacrifié aux gestes symboliques pour conjurer l’horreur du 13 novembre ; j’ai invoqué les valeurs de la République et célébré la fraternité pour donner un nom glorieux à notre résilience. Mais au fond de moi-même, je redoute que ces mots sonnent creux s’ils ne nous permettent pas de conjuguer le verbe agir : il n’est plus question de former des bataillons mais de coopérer, de co-construire, de faire ensemble ! C’est là que le fait associatif révèle sa dimension profondément politique car c’est à travers lui que chacun d’entre nous peut trouver ou retrouver le pouvoir d’agir qui nous qualifie, plus encore que les droits que nous exerçons, comme citoyens et nous permet de reprendre pied dans l’avenir.

Pour que la vitalité associative nourrisse la vitalité démocratique, encore faut-il que chacun prenne ses responsabilités. Celle des décideurs publics, c’est de renoncer à la pensée magique de « réformes pour redresser le pays » qui créent ou suppriment des règles ou des institutions, et d’inventer un langage politique qui accompagne et soutienne les citoyens dans leur capacité et leur volonté d’agir. N’est-ce pas le sens moderne que pourrait prendre le mot servir ?
La responsabilité des hommes et des femmes engagés, qu’ils soient dirigeants, administrateurs, cadres salariés, bénévoles ou adhérents, est de porter inlassablement, pour eux-mêmes et autour d’eux, l’exigence d’une action utile : comprendre les ressorts et les mutations de la société, écouter bénéficiaires et partenaires, rechercher systématiquement des alliances, se projeter dans l’avenir, mesurer l’impact de son action… A nous de faire vivre les associations comme des lieux ouverts ou chacun peut donner et recevoir, apprendre en agissant, décider pour soi et à plusieurs. Hier, il fallait mourir pour la patrie ; aujourd’hui, il faut faire son métier de citoyen. (Extrait d’une tribune libre parue dans Juris associations n°531 du 15 janvier 2016)


L’année 2015 en un coup d’œil

Eclairer
Quatre rencontres-débats ont permis d’éclairer les transformations liées au numérique. Dans un cadre participatif, et mobilisant des expertises complémentaires, les rencontres ont porté sur la gouvernance des associations, l’entraide, les pétitions en ligne, et différents outils pour collaborer, militer ou décider à distance.

Nos travaux sur la gouvernance des associations ont fait l’objet d’une journée d’échanges co-organisée avec Le Mouvement associatif, qui a rassemblé près de 250 personnes.

Quatre numéros de la Tribune Fonda ont réuni une trentaine de contributions permettant d’éclairer de grands enjeux de société auxquels les associations, avec leurs partenaires, répondent. Ils sont intitulés :
• La force de l’entraide
• Le numérique, un nouveau pouvoir d’agir ?
• Ecologie : la fin d’un monde
• L’ESS face aux défis d’une société vieillissante

Enfin, un centre de ressources sur thème du Pouvoir d’agir est mis en ligne et animé avec les membres et partenaires du collectif Pouvoir d’agir. Il réunit actuellement un peu plus de 120 articles, repères méthodologiques, cas pratiques, prises de positions et analyses d’universitaires.

Faire ensemble 2020

Nos travaux de prospective pour le monde associatif se sont poursuivis autour de différents axes : outre une « task force » qui s’est penchée sur l’avenir du modèle socioéconomique des associations, différentes notes issues de nos travaux de veille sont parues ; elles viendront alimenter le site dédié, dont nous assurons l’animation. www.faireensemble2020.org
Cette activité de veille a également été partagée dans un cadre ludique, avec la réédition actualisée du jeu « Faire ensemble 2020 », auquel nous avons initié 455 personnes, dont une quarantaine de bénévoles formés à l’animation de parties.

La déclinaison rhônalpine de Faire ensemble 2020 s’est poursuivie, avec la mise en ligne d’une consultation sur les enjeux structurants pour l’avenir du territoire, l’animation de six groupes de travail qualitatifs, un recueil d’initiatives et l’organisation d’une université régionale de prospective à laquelle 120 personnes ont pris part activement.

Nos travaux ont par ailleurs été confrontés à ceux de France Stratégie et du Medef dans le cadre d’un séminaire.

Enfin, une étude sur les défis et opportunités que pose le vieillissement aux acteurs de l’Economie sociale et solidaire a été conduite en partenariat avec Futuribles International. Participative, elle aboutira en 2016 à un colloque.
L’ensemble de ces travaux a été pris en compte dans la préparation de la troisième Université Faire ensemble 2020, qui se tiendra les 7 et 8 avril 2016.

Influer

Nous avons continué à partager nos travaux dans le cadre de rencontres publiques, en Ile-de-France comme en régions.
Nous avons enregistré plus de 80 demandes d’interventions, auxquelles nous avons répondu favorablement dans 60 cas.
Nous avons mis l’accent sur le rapprochement avec le monde universitaire ; à ce titre, signalons notamment notre participation au colloque de l’ADDES, ainsi qu’à un colloque Jeunesse(s), Engagement(s), Association(s) et Participation(s) organisé par une équipe de chercheurs de Figeac.
Enfin, nous avons poursuivi nos prises de paroles dans les médias (36 articles publiés en 2015, contre 23 en 2014) mais aussi sur les réseaux sociaux (plus de 3000 abonnés).

Documents joints à cet article
PPoint AG Fonda 2016 - PDF - 833.8 ko

Partager cet article

Un message, un commentaire ?
Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document