Rapport d’activité 2014 - programme 2015
Publié par L’équipe Fonda le 20 avril 2015

Rapport d’activité 2014 - programme 2015

L’assemblée générale de la Fonda s’est tenue le 31 mars 2015.

Une partie du conseil d’administration a été renouvelée et a accueilli deux nouveaux membres : Nils Pedersen et Laurent Terrisse.

Au cours de cette réunion ont été adoptés (documents à télécharger ci-dessous) :
- le rapport d’activité 2014
- le programme de travail 2015

L’édito du rapport d’activité

par Yannick Blanc, président

La République des associations

Au cours des cinq jours de janvier qui ont ébranlé la France, les forces antagonistes de la fragmentation et de l’empathie, que nous avions identifiées dans notre exploration prospective, se sont manifestées avec une intensité que nul n’aurait osé imaginer. La société française s’est trouvée simultanément confrontée à ses fractures, à ses cloisonnements, à ses exclusions et portée par un élan inouï de fraternité, de résistance et de volonté d’agir. Chacun de nous s’est alors efforcé de donner un sens aux émotions qui l’avaient saisi : comment faire face, sans renoncer à nos principes, à une menace qui n’est pas près de s’éteindre ? Comment retenir et faire vibrer le fugace esprit du 11 janvier ?

Le chef de l’État et le Gouvernement ont pris la mesure du rôle que pouvaient jouer les associations pour répondre à ces questions, par exemple comme opérateurs du service civique et de la réserve citoyenne. En sonnant la grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République, la ministre de l’Éducation nationale a ouvert les portes de la communauté éducative à tous les citoyens porteurs d’engagement au service de l’intérêt général. Voici l’éducation populaire, les fédérations sportives, les centres sociaux, les créateurs de culture et bien d’autres chargés de mener la bataille de l’avant pour la citoyenneté. La question qui les taraude aujourd’hui est de savoir s’ils sont armés pour mener cette offensive pacifique. La Fonda n’a sûrement pas toutes les réponses mais en tout cas, elle leur ouvre son arsenal.

Le travail mené depuis cinq ans par la Fonda ne nous laisse pas sans voix devant les soubresauts de la société. La vision prospective que nous construisons au service des associations, l’éclairage que nous portons sur leur modèle économique, sur leur gouvernance, sur les mutations de l’engagement et du bénévolat sont autant de ressources mises à leur disposition pour nourrir leur réflexion stratégique. Nombre d’entre elles s’en sont déjà saisi pour mener leur propre démarche prospective. D’autres se demandent si la prospective n’est pas un luxe quand on est dans l’urgence. Mais comment faire autrement pour être à la hauteur des enjeux ? Les valeurs de la République qu’il s’agit de faire vivre ne s’incarneront pas dans les mythes ou les figures du passé, elles n’auront au contraire de force que si elles permettent de discerner, parmi les futurs possibles en germe dans les tendances prospectives, le futur souhaitable et la place de chacun dans une société déjà emportée dans la grande transition.

Ce travail, nous ne le menons pas seuls. Avec le Mouvement associatif, le Collectif pouvoir d’agir, France Bénévolat, l’Avise, Pro Bono lab, le Rameau, Recherches et Solidarités mais aussi avec la Société française de prospective et l’association Futuribles International, des communautés d’action s’esquissent ou se développent. Cette aptitude permanente au partenariat et à l’échange, c’est notre façon à nous de faire vivre l’esprit républicain parmi les associations.

L’année 2014 en un coup d’œil

Les rencontres-débats
En partenariat avec la Gaité Lyrique ou le Secrétariat général à la modernisation de l’état, quatre rencontres-débats ont permis d’éclairer des transformations qui s’annoncent structurantes pour l’avenir du fait associatif. Nous avons ainsi exploré des thèmes émergents comme la transformation des enjeux éducatifs par le numérique, l’engagement à l’ère de la pluri-appartenance, la renaissance des communs de la connaissance, ou encore les ponts à construire entre open data et l’ESS.

La Tribune Fonda
Sont parus en 2014 quatre numéros de la Tribune Fonda, permettant d’approfondir de grands enjeux, comme la place des associations dans la construction d’une citoyenneté européenne, le repositionnement de l’individu au cœur du collectif, la promotion d’une économie inclusive, ou les articulations entre territoires et réseaux.

Le GT gouvernance
Un groupe de travail a auditionné une quinzaine d’organisations, pour identifier et mettre en lumière des pratiques permettant de répondre aux dysfonctionnements que peuvent connaître les espaces de gouvernance. Il a mis en discussion ses premières analyses lors d’une conférence co-organisée avec le Mouvement associatif. La restitution finale et les fiches pratiques seront partagées en avril 2015.

Faire ensemble 2020
Au cœur de l’activité de la Fonda, la poursuite des travaux de prospective au service des associations engagés dès 2010 s’est déclinée en différents axes : un comité de veille constitué d’une vingtaine de personnes assure le suivi de soixante tendances structurantes pour l’avenir. Une confrontation de nos travaux de prospective avec ceux du Medef et de France stratégie est en cours, en vue d’un colloque public. Une déclinaison de notre démarche de prospective a été lancée avec les acteurs de la région Rhône-Alpes. Enfin, l’approche prospective qui est la nôtre est mobilisée pour accompagner la réflexion des principales coordinations associatives sur l’avenir de leur modèle socioéconomique.

Des prises de paroles
Nous avons partagé les enseignements de Faire ensemble 2020 dans le cadre de plus de 50 rencontres publiques et animé 24 séances d’initiation au jeu de cartes Faire ensemble 2020. Plus de 20 articles de presse se font également l’écho de nos travaux. Enfin notre site, dont la rubrique ressources a été complètement réorganisée et complétée de monographie d’acteurs travaillant sur les biens communs. Il enregistre environ 10 000 visites par mois.

Du changement en interne
La Fonda a quitté ses locaux historiques de la rue de Varenne pour s’installer dans des locaux inter-associatifs Boulevard de Charonne, réduisant ses frais tout en gagnant en qualité de vie au travail. Par ailleurs, Hélène Bonvalot, chargée de mission sur Faire ensemble 2020 jusqu’en juillet, a pris la direction des programmes d’Asmae. L’équipe salariée a donc accueilli en septembre Bastien Engelbach, qui occupait précédemment un poste de chargé d’études à Animafac. Enfin, les réflexions stratégiques indispensables au monde associatif ne sont pas oubliées pour l’avenir de la Fonda elle-même : vie associative et modèle économique de la Fonda ont fait l’objet de task forces composées de salariés, de membres du bureau et d’administrateurs.

L’année 2015 en un coup d’œil

Eclairer
Le partenariat avec la Gaité Lyrique est reconduit, et quatre rencontres-débats permettront d’éclairer les faits porteurs d’avenir comme les transformations liées au numérique, tant sur le plan de la gouvernance, que du modèle socio-économique ou la communication des associations.
Quatre numéros de la Tribune Fonda approfondiront de grands enjeux de société auxquels les associations, avec leurs partenaires, répondent : écologie, numérique, entraide, vieillissement démographique sont les grands thèmes retenus.
Enfin, un centre de ressources sur thème du Pouvoir d’agir sera mis en ligne et animé avec les membres et partenaires du collectif Pouvoir d’agir.

Faire ensemble 2020
Nos travaux de prospective pour le monde associatif se poursuivront autour de différents axes : outre une « task force » qui se penche sur l’avenir du modèle socioéconomique des associations, des notes de veille seront issues du suivi des tendances structurantes pour demain ; elles viendront alimenter le site dédié, dont nous assurons l’animation ; ces tendances seront également partagées dans un cadre ludique, avec la réédition actualisée du jeu auquel nous espérons initier 200 nouvelles personnes.
La déclinaison rhônalpine de Faire ensemble 2020 sera poursuivie, dans la perspective d’une université régionale de prospective.
Nos travaux seront par ailleurs confrontés dans le cadre de séminaires à ceux de France Stratégie et du Medef, dans la perspective de rencontres publiques.
Enfin, une étude des défis que pose le vieillissement à l’Economie sociale et solidaire sera conduite en partenariat avec Futuribles. Participative, elle entend éclairer les choix stratégiques des grands acteurs de l’ESS.
L’ensemble de ces travaux sera valorisé lors de la troisième Université Faire ensemble 2020, reportée au printemps 2016.

Influer
Nous continuerons à partager nos travaux dans le cadre de rencontres publiques, en Ile-de-France comme en régions.
Nous mettrons l’accent sur le rapprochement avec le monde universitaire ; à ce titre, signalons notamment notre participation au colloque de l’ADDES, ainsi qu’à un Colloque Jeunesse(s), Engagement(s), Association(s) et Participation(s) organisé par une équipe de chercheurs de Figeac.
Enfin, nous poursuivrons nos prises de paroles dans les médias, mais aussi sur les réseaux sociaux.

Documents joints à cet article
rapport d’activité 2014 - PDF - 619.7 ko
programme de travail 2015 - PDF - 505.2 ko

Partager cet article

Un message, un commentaire ?
Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document