Publié par L’équipe Fonda le 19 juillet 2016

Première conférence européenne sur les Fondations actionnaires

Prophil, en collaboration avec Delsol avocats, organise la conférence sur Les Fondations actionnaires d’entreprises les modèles nord-européens pourraient-ils inspirer la France ?

Cette conférence a pour objectif, de découvrir un modèle de gouvernance et de transmission des entreprises familiales très développé en Europe du Nord mais méconnu en France : les fondations actionnaires d’entreprises.

Cette rencontre aura lieu le 20 septembre 2016, de 10h à 13h dans les locaux du Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, Centre de conférences Pierre Mendès France 139 rue de Bercy 75012 Paris.
Inscriptions en ligne

54% de la capitalisation boursière au Danemark est le fait d’entreprise détenues majoritairement par des fondations, qui représentent 20% du budget de R&D danois : ce n’est pas un phénomène accessoire, mas un modèle structurant de l’économie danoise. elles sont près de 1000 en Allemagne, 1000 en Norvège, 1 500 au Danemark ces entreprises de toutes tailles, qui appartiennent majoritairement ou exclusivement à des fondations, et contribuent ainsi à la pérennité et à la stabilité de fleurons économiques nationaux et européens.

La fondation actionnaire qui nous intéresse possède majoritairement l’entreprise, oriente ses investissements et décide de sa stratégie. Sans propriétaires ni membres, elle est garante d’une perspective de long terme, grâce à un actionnariat stable qui protège l’entreprise. Quant aux dividendes qui lui reviennent, ils permettent ) la fondation de soutenir des causes d’intérêt général, choisi par le fondateur, souvent en résonance avec l’objet social de l’entreprise. La vie culturelle du canton de Genève est essentiellement financée par la Fondation Wilsdorf, propriétaire à 100% de Rolex ; quant à la Fondation NovoNordsik (Danemark), ses dons annuels s’élèvent à près de 200 millions d’euros, et sa dotation est telle qu’elle pourrait vivres des seuls revenus du capital sans dépendre d’avantage des dividendes perçus de l’entreprise qu’elle détient... Les fondations actionnaires d’entreprises pourraient également donner un nouveau souffle au financement de l’intérêt général.

Avec une double mission économique et philanthropique, la fondation actionnaire d’entreprises incarne donc un nouveau modèle de transmission et de gouvernance, qui allie capitalisme et altruisme.

Un an après la première étude européenne réalisée par Prophil, cette conférence propose en exclusivité de découvrir, grâce aux témoignages d’entrepreneurs et d’experts nord-européens, ce modèle qui pourrait inspirer la France.

Programme détaillé de la journée
Inscriptions en ligne

Plus d’information sur le site internet de Prophil

Partager cet article

Prophil, en collaboration avec Delsol avocats, organise la conférence sur Les Fondations actionnaires d’entreprises les modèles nord-européens pourraient-ils inspirer la France ?

Un message, un commentaire ?
Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document