Pour une éducation critique
Publié par L’équipe Fonda le 4 juillet 2017

Pour une éducation critique

La tribune fonda n°234 - L’engagement associatif, source d’apprentissages

MÉTHODOLOGIE │Par Peuple et Culture



Le mouvement Peuple et Culture est né à la sortie de la guerre et des maquis du Vercors. Là s’étaient rencontrés des hommes qui, dès avant ce combat, militaient déjà contre les inégalités d’accès à l’éducation et à la culture, contre l’ignorance. Ils ont continué de lutter pour l’émancipation, contre les idées reçues et les stéréotypes. Aujourd’hui, Peuple et Culture regroupe dix-sept associations ou fédérations.

Le projet de Peuple et Culture est de promouvoir la formation et la culture pour chaque citoyen, afin d’armer celui-ci en vue d’agir sur le monde qui l’entoure.
Le manifeste du mouvement l’affirme : « une culture vraie se tourne vers l’action ».

Pour cela, Peuple et Culture développe des démarches d’éducation populaire, favorisant l’éducation critique, l’autonomie, l’ouverture culturelle et interculturelle, la transmission des savoirs, en s’appuyant sur l’expression personnelle et l’action collective, la créativité et le vivre-ensemble.



© Peuple et Culture - Partage de réflexions à la Bibliothèque nationale de France (2013)




BÂTIR UNE ÉDUCATION CRITIQUE

C’est l’enjeu principal qui guide l’action de Peuple et Culture. Il s’agit de viser non seulement l’objectif d’acquisition de compétences, mais aussi de maîtriser le processus de formation en donnant à la personne « apprenante » une distance critique.

Peuple et Culture travaille pour cela dans une démarche collective. La méthode éducative de Peuple et Culture s’articule autour de deux grands principes :

  • le développement de la créativité de chacun, en partant de sa sensibilité ;
  • le développement, chez l’individu, d’une « maîtrise rationnelle » pour analyser une situation qui pose problème et prendre les décisions efficientes.


Sur la maîtrise rationnelle, la démarche dite « d’entraînement mental » est un élément clé. Conçue initialement pour des autodidactes peu scolarisés, cette méthode s’est diffusée dans le monde de la formation et dans l’entreprise, y perdant souvent son aspect critique pour ne garder que son aspect rationnel et managérial.

Promue actuellement par notre association, par d’autres associations ou coopératives en reprenant son caractère critique, elle s’avère extrêmement utile à tout citoyen et tout responsable quel que soit son niveau de formation initiale. Elle vise à saisir la complexité de situations sociales pour agir dessus et les transformer.

De plus en plus, elle se pratique en accompagnement d’une démarche collective locale.

Deux exemples pour illustrer cette démarche :

  • l’Université du citoyen à Montpellier, où un groupe de citoyens d’un quartier étudie un problème local et travaille ensuite avec les décideurs institutionnels. Ce dispositif s’avère ainsi être une véritable école de formation civique et personnelle pour les participants et les animateurs ;
  • l’association Fleuve Loire Fertile, à travers la prise en main d’un problème local lié à l’eau dans le Roannais, dans une démarche exploratrice par un groupe qui "s’auto-institue". La question environnementale devient alors une question sociale et politique. Cette transformation s’effectue à travers une réflexion s’appuyant sur trois principes de la pensée complexe (dialectique, dialogique et réflexivité), face au management pyramidal et hiérarchique institutionnel.


Concernant la sensibilité, on citera l’échange et le travail avec des artistes créateurs en résidence que nous estimons comme un élément capital. L’individu découvre le processus de création que lui présente l’artiste, et ce dernier s’imprègne d’un lieu. Sa création est alors plongée dans le lien social.


L’écriture et la lecture, mais également le cinéma, le théâtre et les arts plastiques, sont des outils utilisés dans cette démarche. L’écriture et la lecture sont au cœur des dispositifs éducatifs promus par Peuple et Culture : outre les séminaires avec les artistes en résidence (extrêmement féconds en ce qui concerne les arts plastiques), le mouvement valorise, de plus en plus, une lecture et une écriture en interactivité en utilisant les possibilités du numérique qui accroissent le champ de créativité de chacun.
Le cinéma est également utilisé à travers la confrontation des publics à certains films documentaires qui permettent aux associations du réseau Peuple et Culture de favoriser l’élaboration d’une pensée critique auprès des publics touchés. L’approche interculturelle contribue à la construction de destins communs.



APPRENDRE TOUT AU LONG DE LA VIE

Cette diversité d’actions de formation donne également à voir la diversité des publics auxquels elles s’adressent.

Dès son origine, Peuple et Culture a soutenu l’idée, alors novatrice, de « formation permanente », devenue le concept de formation tout au long de la vie adopté aujourd’hui par les institutions nationales et internationales.

Tout citoyen, quels que soient son origine et son parcours, peut développer au travers de ces actions sa capacité d’agir, son « pouvoir d’agir ».

Des dispositifs spécialement destinés à des publics particuliers utilisent les principes pédagogiques précités, comme l’École de la deuxième chance de Nîmes, avec des succès remarquables.

Les animateurs viennent de formations initiales variées. Guidés par les valeurs du mouvement et la méthode défendue, ils ont avant tout une posture de médiateur, qui accompagne l’apprenant dans la formalisation de son expérience et sa capacité à s’appuyer sur ses pratiques et ses savoirs.



EN SAVOIR PLUS


Site internet : www.peuple-et-culture.org

Ouvrage « Penser et agir en commun, Fondements et pratiques d’une éducation populaire », par Peuple et Culture, éditions Chronique Sociale, avril 2017. Cet ouvrage pose les fondements et décrit les pratiques de Peuple et Culture. Pour en savoir plus et le commander, cliquez ici.











Partager cet article

Un message, un commentaire ?
Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document