L’année 2017 en un coup d’oeil
Publié par Equipe Fonda le 14 décembre 2017

L’année 2017 en un coup d’oeil


Eclairer

Avec ses travaux de veille la Fonda a poursuivi ses travaux d’observation des phénomènes requérant l’attention des responsables associatifs. L’accent a été mis cette année sur le revenu universel, abordé par le prisme des questions soulevées par cette proposition : la transformation des modes de travail, la refonte de la protection sociale, les modalités de partage des richesses. Ces travaux ont donné lieu à un numéro de la Tribune fonda ainsi qu’à un colloque organisé avec MetisEurope et à une journée d’étude dédiée, en lien avec Alternatives économiques.

Les rencontres Fond’Après, organisées en partenariat avec le Numa, ont poursuivi l’exploration des conséquences de la transition numérique pour les associations. Quatre sujets ont été abordés en 2017 : les liens entre innovation sociale et innovation ouverte ; le numérique comme levier d’apprentissages collectifs ; le digital labor et l’économie de la contribution en ligne ; le numérique comme vecteur de transformation des compétences associatives.

Quatre numéros de la Tribune fonda ont été publiés. Leur préparation a mobilisé pour trois d’entre eux un comité éditorial dédié et s’est appuyée sur un appel à contributions. La richesse de ces apports bénévoles a permis la production et la diffusion d’éclairages sur les thèmes suivants :
• 233 : Les clés de l’innovation sociale
• 234 : L’engagement associatif, source d’apprentissages
• 235 : Le revenu universel : cartographie d’une controverse
• 236 : Les associations au cœur des nouveaux métiers

Tous les dossiers print ont également été complétés par des dossiers numériques, pour faciliter la mise en débat sur notre site et les réseaux sociaux.

En 2017, la Fonda a également mené des travaux de recherche et études, dont les résultats définitifs seront connus en 2018

• Menée par Lionel Prouteau, maître de conférences émérite à l’université de Nantes, l’étude « Bénévolat : tendances lourdes et phénomènes émergents » a achevé sa première phase avec la construction d’un questionnaire, la réalisation de plus de 5 000 entretiens en face-à-face avec un échantillon représentatif et la stabilisation de la base des données collectées.

• En partenariat avec l’Avise et le Labo de l’ESS, l’étude « ESS et création de valeur : une approche prospective de la mesure d’impact social », a achevé sa première phase établissant un état de l’art des démarches existantes, et ouvert la deuxième phase, consistant en une exploration prospective des sources et des modalités de création de valeur sociale. A ce titre, une journée d’étude mobilisant près de 80 personnes et une douzaine de chercheurs a été organisée début décembre au siège du Crédit coopératif.

• Co-produite avec l’Unaforis, partenaire associé, l’étude prospective sur l’avenir de l’intervention sociale et l’évolution des contenus de formation a permis l’identification de tendances exerçant une influence sur les métiers du social ainsi que des enjeux qui en découlent et auxquels les futurs travailleurs sociaux seront confrontés.

Bien que le collectif soit dissout, le centre de ressources en ligne sur le Pouvoir d’agir est toujours animé par la Fonda. Il réunit un peu plus de 200 articles, repères méthodologiques, cas pratiques, prises de position et analyses d’universitaires.

Inspirer

En partenariat avec le Mouvement associatif, et dans la continuité de ses travaux sur la gouvernance des associations, la Fonda a organisé le 29 mars une journée dédiée à la présentation du « Guide d’amélioration continue des bonnes pratiques des entreprises de l’ESS » rédigé par le Conseil supérieur de l’ESS (CSESS), pour en faciliter l’appropriation par les associations.

Sur volet de l’accompagnement à la transition numérique, la Fonda a poursuivi son implication dans le comité de pilotage national de RéZolutions numériques, cycle de rencontres territoriales ayant vocation à outiller les responsables associatifs. Quatre événements ont été organisés cette année.

La Fonda a également poursuivi le travail d’animation et de diffusion autour du jeu Faire ensemble 2020. En 2017, 150 personnes ont été sensibilisées à nos travaux de prospective par cet intermédiaire, et 36 personnes ont été formées pour animer des parties.

En lien avec le CGET, la Fonda anime le projet de Carrefour des innovations sociales. En mobilisant un réseau de 70 partenaires, pour la plupart acteurs du référencement d’innovations sociales, ce projet aboutira au développement d’une plateforme adossée à un moteur de recherche dédié, qui permettra de valoriser la diversité des innovations déployées sur les territoires et de bâtir des coopérations entre acteurs.

Enfin, la Fonda a poursuivi ses travaux autour de la notion de « communauté d’action » qui a émergé lors de sa précédente université. Deux démarches ont été accompagnées en Rhône-Alpes ainsi qu’auprès de partenaires associés, donnant lieu à une première formalisation méthodologique.

Cette problématique reste au cœur de la préparation de la prochaine université du Faire ensemble, programmée les 22 et 23 mars 2018. Inaugurant le cycle Faire ensemble 2030, en partenariat avec le Mouvement associatif et le Comité 21, et avec l’appui de Futuribles international, elle s’appuiera sur les Objectifs de développement durable (ODD) comme base d’un langage commun pour répondre aux défis sociétaux de demain.

Influer

Rendu possible par le soutien de la Fondation SNCF et d’APPOS, le développement du nouveau site a également bien avancé, et aboutira au début de l’année 2018 avec un site plus lisible et ergonomique, qui valorisera les productions de la Fonda et de ses partenaires. La Fonda a par ailleurs renforcé sa présence sur les réseaux sociaux et alimenté le débat sur ces espaces.

La Fonda a animé le débat d’idées par ses contributions écrites, au nombre de 23, et ses interventions publiques, au nombre de 90.

En partenariat avec le Mouvement associatif, dans le contexte électoral, la Fonda a lancé Solutions d’associations, pour valoriser la contribution essentielle des associations aux grands défis planétaires. Plus de 60 contributions ont été reçues et l’événement organisé le 15 mars au Carrefour des associations parisiennes a rassemblé 80 personnes. Cette démarche va se poursuivre pour intégrer le cycle de Faire ensemble 2030, en se structurant autour des Objectifs de développement durable (ODD).

Enfin, l’année 2017 a permis à la Fonda de poursuivre des chantiers internes. Sur le volet de la vie associative des outils et des temps d’accueil ont été mis en place, pour présenter la Fonda, son fonctionnement et les modes de participation. Une task force est toujours mobilisée pour faire évoluer le modèle économique de la Fonda, notamment en diversifiant les ressources financières grâce à l’appui des partenaires associés. Enfin, la transition vers une nouvelle gouvernance de la Fonda a été amorcée, dans la perspective du renouvellement du Conseil d’administration et du bureau qui interviendra en 2018.

Partager cet article

Un message, un commentaire ?
Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document