Hommage à Michel Dinet
Publié par L’équipe Fonda le 3 avril 2014

Hommage à Michel Dinet

La disparition brutale de Michel Dinet touche profondément tous les membres de la Fonda.

Michel Dinet incarnait pour eux le militant du développement local et associatif, par excellence.
Il était profondément ancré dans son territoire du Toulois où sa carrière d’instituteur l’avait conduit en 1970.

Maire de Vannes le Châtel, conseiller Général , il choisit le territoire au développement duquel il se consacrait pleinement, plutôt qu’une carrière politique nationale. Il devient en 1998 le Président, unanimement respecté et estimé, du Conseil Général de Meurthe et Moselle . Il avait fait de son département un laboratoire en matière de politiques sociales .
Auprès de Jacques Chérèque, Ministre délégué à l’Aménagement du territoire, se fondant sur l’ expérience du centre européen de recherche et de formation aux arts verriers dont il avait suscité la création dans la commune dont il est maire, il met en place, au début des années 90 les instruments du second pilier de la politique d’aménagement du territoire qu’est le développement local et crée l’Union Nationale des Associations de développement local (Unadel) dont il sera le premier Président.

J’avais personnellement été heureux de le retrouver au bureau du Conseil National de l’Information Statistique où il représentait les collectivités territoriales. Membre du Groupe de Travail chargé par Valérie Fourneyron de proposer une nouvelle charte des rapports entre l’Etat, les collectivités territoriales et les associations, il se battait pour promouvoir l’aménagement d’espaces de prises de parole, d’initiatives, de créativité, de co-construction, terme qu’il affectionnait particulièrement.

Tout le monde se souvient de son interpellation publique du Président de la République, demandant avec force un volet « démocratie et éducation populaire » dans les textes relatifs à la décentralisation.

Le choix de Jean-Marc Ayrault, alors Premier Ministre, de signer le 14 Février dernier la nouvelle Charte à Nancy, après une visite de terrain organisée par lui était un signe éclatant de reconnaissance de l’engagement citoyen de Michel Dinet.

Il avait accepté très simplement de participer à un petit déjeuner de préparation de Faire ensemble 2020 sur le thème « territoires de la démocratie : quelle place pour les citoyens dans le débat public ». Il concluait son intervention avec une citation d’Edouard Glissant et Patrick Chamoiseau : « l’utopie est ce qui manque au monde, le seul réalisme capable de dénouer le nœud des impossibles ».

Utopiste et réaliste , tel était Michel Dinet

La Fonda s’associe à la peine de sa famille et de ses amis
Jean-Pierre Duport

Documents joints à cet article

Partager cet article

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document