Publié par Jean-Pierre Jaslin le 31 août 2015

Fiche de lecture / Cancer et emploi (Irdes)

Extrait de présentation

La réduction des inégalités face à la maladie est un des attendus majeurs du troisième Plan cancer 2014-2019 qui préconise de « diminuer l’impact du cancer sur la vie personnelle » afin d’éviter la « double peine » (maladie et exclusion du marché du travail). Dans ce contexte, nous évaluons l’impact de un à cinq ans du cancer sur la situation professionnelle et la durée passée en emploi, maladie et chômage de salariés du secteur privé.

La première année après le diagnostic correspond au temps des traitements caractérisés par une augmentation du nombre de trimestres d’arrêts de travail pour maladie de 1,7 pour les femmes et de 1,2 pour les hommes. L’âge joue également un rôle sur les absences liées à la maladie.

Par ailleurs, l’employabilité des travailleurs atteints du cancer diminue avec le temps. La proportion de femmes et d’hommes employés au moins un trimestre baisse respectivement de 8 et 7 points de pourcentage dans l’année suivant la survenue du cancer et jusqu’à treize points de pourcentage cinq ans plus tard. Cette distance à l’emploi se renforce lorsque les salariés malades sont plus âgés. L’effet de la maladie à cinq ans est respectivement de 15 et 19 points de pourcentage pour les hommes de plus de 51 ans et pour les femmes de plus de 48 ans. Ces différences de genre et d’âge peuvent traduire des différences de localisation et de sévérité des cancers, d’une part, de séquelles des cancers et de difficultés de réinsertion sur le marché du travail plus important avec l’avancée en âge, d’autre part.

Source : Thomas Barnay, Mohamed Ali Ben Halima, Emmanuel Duguet, Joseph Lanfranchi et Christine Le Clainche, "La survenue du cancer : effets de court et moyen termes sur l’emploi, le chômage et les arrêts maladie", Irdes - CEE - Erudite (Upec)
http://www.irdes.fr/recherche/2015/documents-de-travail.html#DT65fr

Intérêts et questions soulevées pour les associations

Beaucoup d’associations se sont développées autour des maladies de longue durée pour soutenir et informer les malades et leur environnement. La question de l’inclusion professionnelle comme celle de l’accueil en entreprise est peu développée. C’est aussi la situation des relations entre les associations qui œuvrent sur ces différents champs de manière peu, sinon pas coordonnées.

Partager cet article

Un message, un commentaire ?
Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document