Publié par Jean-Pierre Jaslin le 2 septembre 2015

Fiche de lecture / 508 millions d’habitants en UE (Eurostat)

La population européenne continue sa hausse d’un peu plus d’un million d’habitants par an : 1,3 million de plus qu’en fin 2013.

Quatre États concentrent plus de la moitié des résidents européens
Il s’agit de l’Allemagne avec 81 millions d’habitants (16 % de la population de l’UE), suivie en 2e position de la France (66,3 millions, soit 13,1 %), puis du Royaume-Uni (64,7 millions, 12,7 %) et de l’Italie (60,8 millions, 12 %).
Suivent ensuite l’Espagne avec 9,1 % des résidents européens, puis la Pologne (7,5 %). Six États représentent de 2 à 4 % de la population totale de l’UE : par ordre décroissant la Roumanie, les Pays-Bas, la Belgique, la Grèce, la République tchèque et le Portugal. Les seize autres États sont de plus petite taille encore.

Taux de natalité et accroissement naturel
Les deux sont liés. Les plus forts taux de natalité constatés sont en Irlande et en France, les plus faibles au Portugal et en Italie. Les plus bas taux de mortalité se retrouvent à Chypre, en Irlande et au Luxembourg (entre 6 et 7 ‰), les plus forts en Bulgarie, puis Lettonie, Lituanie, Hongrie Roumanie et Croatie (entre 15 et 12 ‰).
Au total dans l’UE, l’année 2014 a connu 5,1 millions de naissances en 2014, en légère hausse (+ 33 000), soit 10 naissances pour 1 000 résidents. À l’opposé, on a enregistré 4,9 millions de décès, en recul de 46 600, soit 9,7 décès pour 1 000 habitants.
C’est ainsi que l’accroissement naturel apporte 200 000 habitants de plus à l’UE. Les 1,1 million de plus proviennent du solde entre arrivées et départs des personnes extérieures à l’UE. Soit une évolution de 0,022 %.

Source : "La population de l’UE en hausse à 508,2 millions au 1er janvier 2015", Communiqué de presse Eurostat, 10.07.15
http://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/6903518/3-10072015-AP-FR.pdf/aede3b26-4a16-434d-92c9-9d7c12b67849

Intérêts et questions soulevées pour les associations

Dans une période où se pose de manière cruciale la question de l’immigration, ces données montrent l’importance de concevoir des méthodes adaptées pour développer une véritable inclusion sociale et une capacité à coopérer avec des personnes ayant des cultures très différentes.

Partager cet article

Un message, un commentaire ?
Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document