Publié par L’équipe Fonda le 24 septembre 2012

Etude Fraternelle / Fonda

Précaires et précarité parmi les travailleurs intellectuels en région parisienne

Rapport du GSPM (Institut Marcel Mauss -EHESS) et du Centre d’Etudes et de l’Emploi

Certes il y a l’intérêt propre de la recherche initiée par « La Fraternelle » et rendue possible par l’accueil qu’en a fait la FONDA. Dans une société dite de la « connaissance » le traitement de la « matière première », l’intellect, commence-t-il à faire éclater le rapport social dominant, le salariat, et comment ? Le moins que l’on puisse constater par cette recherche est que l’on se poste là sur l’un des lieux les plus chauds, les moins univoques des métamorphoses en cours du « contrat social ».

Mais il y a aussi l’intérêt, c’est l’innovation de « La Fraternelle », c’est le principe d’une économie associative, de voir formuler et lancer directement, par le mouvement social lui-même, auprès de la communauté scientifique , des « objets » de recherche qui n’émaneraient pas spontanément, ou en ces problématiques, des instances publiques comme des instances privées classiques. N’est-ce pas un des moyens, en cassant la division sociale des pouvoirs de recherches, de sortir, en partie, des académismes, comme des utilitarismes, qui subordonnent tant le mouvement social et aliènent...le travail intellectuel ?

Daniel Le Scornet

Documents joints à cet article
Synthèse de l’étude - PDF - 666.5 ko
Rapport d’étude - PDF - 1.7 Mo

Partager cet article

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?