Controverse autour de la présence du loup : la médiation comme outil d’apprentissages réciproques
Publié par L’équipe Fonda le 4 juillet 2017

Controverse autour de la présence du loup : la médiation comme outil d’apprentissages réciproques

La tribune fonda n°234 - L’engagement associatif, source d’apprentissages

RETOUR D’EXPÉRIENCE │Par Meuse Nature Environnement


Créée il y a cinquante ans, la dynamique association Meuse Nature Environnement a pour objet l’étude, l’aménagement et la protection de la nature et de l’environnement, ainsi que l’éducation à l’environnement sur l’ensemble du département de la Meuse.

Ces activités se déclinent à travers des animations et des formations pour tous publics et dans divers champs : biodiversité ordinaire et remarquable, valorisation des espaces naturels, l’information et la vigilance environnementales, la conception et la diffusion d’outils pédagogiques...

Les valeurs qui guident Meuse Nature Environnement sont celles de la défense de la nature, dans le temps, ensemble et avec tous, pour tous et avec plaisir.



RETOUR SUR UNE AVENTURE SINGULIÈRE :
L’ACTION DE MÉDIATION ET DE FORMATION DE L’ASSOCIATION DANS LE CONFLIT AUTOUR DE LA PRÉSENCE DU LOUP

En 2013, le loup fait son retour dans les plaines de l’Est de la France. Un individu sème le désarroi dans le sud meusien et renvoie dos à dos éleveurs totalement désemparés et défenseurs de la nature. Très vite, Meuse Nature Environnement réalise qu’un tel affrontement restera stérile. Face aux tensions, il s’avère nécessaire de dialoguer et de mieux informer.

L’association décide alors d’adopter un positionnement original pour une association de défense de l’environnement. Il s’agit, grâce à des rencontres et des expérimentations avec des paysans, de rechercher des solutions pratiques et techniques concrètes à mettre en œuvre pour protéger à la fois les troupeaux et le loup.

L’action de médiation et de formation de Meuse Nature Environnement concerne différents acteurs : les éleveurs et les écologistes, mais également les habitants du sud meusien, sensibles à ce qui se déroule sous leurs yeux et est rapporté dans les médias locaux.

Au sein du monde paysan, un collectif de défense est rapidement créé. Celui-ci et les syndicats agricoles sont tous opposés au retour du loup en plaine. Meuse Nature Environnement multiplie alors les rencontres avec les éleveurs. Objectif : comprendre ce qu’ils vivent afin de leur proposer une aide adaptée.

Suite à l’embauche en CDI d’un salarié à temps plein, rendue possible grâce au soutien de la Région et de la Fondation de France, l’association se spécialise et développe, au contact des éleveurs et de leurs besoins concrets (la formation s’effectue dans les deux sens !), une expertise qui lui permet de proposer des dispositifs de protection des troupeaux performants, dans l’urgence comme dans la durée (voir les fiches techniques sur le site de l’association).

Plus globalement, une relation de confiance se tisse, et une collaboration positive s’établit.



© Meuse Nature Environnement - Plessage et tressage lors du chantier bénévole avec des lycéens de l’EPL Agro de la Meuse (décembre 2016)



© Meuse Nature Environnement - Chantier de pose de clôture avec le GELM



Avec les autres associations environnementales, Meuse Nature Environnement s’attache à faire passer cette culture de la médiation, montrant, par son positionnement, qu’il est possible de tenir compte des différents acteurs de cette situation, sans réagir par automatismes.

Auprès des habitants, l’association souhaite transmettre une information juste et pragmatique, sans jouer sur les émotions. Pour cela, elle organise des temps d’échanges à l’occasion de diverses manifestations et témoigne dans la presse locale. Cette action de sensibilisation s’inscrit dans la durée.

Les outils créés dans le cadre de ce projet (documentation, fiches pratiques) sont désormais mis à la disposition de tous les partenaires concernés par le retour du loup en plaine. Le monde agricole et les institutions, au départ rétifs, se montrent aujourd’hui plus ouverts à la discussion et aux solutions que l’association promeut.



UNE EXPÉRIENCE PORTEUSE

Du côté de l’association, l’aventure de cette médiation, inédite, s’est avérée féconde : fierté d’avoir osé ce positionnement, intérêt dans la découverte de ce que vivent les éleveurs, constat que d’autres façons de faire sont envisageables, joie d’en cueillir les fruits positifs. « L’image de Meuse Nature Environnement en ressort grandie finalement les écologistes sont aussi capables d’objectivité et de modération !  » témoigne François Simonet, président de l’association.
Expérimenté à cette occasion, le positionnement de médiation est aujourd’hui à nouveau adopté par Meuse Nature Environnement dans le cadre d’autres projets.

Quand médiation, rencontres et dialogue permettent à tous d’apprendre et de comprendre, c’est un premier pas vers la résolution du conflit qui est engagé.



EN SAVOIR PLUS

Site internet : www.meuse-nature-environnement.org
Page Facebook















Partager cet article

Un message, un commentaire ?
Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document