Charte d’engagements réciproques Etat / associations - juillet 2001

En juillet 2001 a été signée entre l’Etat et la CPCA la "Charte des engagements réciproques entre l’Etat et les associations", qui marque une évolution importante dans les relations entre associations et pouvoirs publics dans notre pays.

Extraits du préambule :

"Ce premier juillet 2001, un siècle après le vote de la loi de 1901 qui a institué la liberté
d’association, l’Etat et la Conférence Permanente des Coordinations Associatives,
expression du mouvement associatif reconnue comme interlocuteur de l’Etat, décident par la
signature de cette Charte de reconnaître mieux encore le rôle fondamental de la vie
associative dans notre pays en intensifiant leur coopération mutuelle".

"Pour l’avenir, les règles du partenariat inscrites dans cette Charte constitueront des principes d’action partagés par les associations et l’Etat afin :

· d’approfondir la vie démocratique et le dialogue civique et social en vue d’une participation accrue, libre et active des femmes et des hommes vivant dans notre pays, tant aux projets conçus par les associations qu’aux politiques publiques conduites par l’Etat ;

· de concourir dans un but autre que le partage des bénéfices à la création de richesses, qu’elles soient sociales, culturelles ou économiques, afin que l’économie de marché ne dégénère pas en société de marché mais puisse, au contraire, permettre l’affirmation d’une plus grande solidarité".

Le texte intégral de la charte :

PDF - 32.6 ko
Charte engagements réciproques - juillet 2001

Partager cet article

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?