Autoévaluation des associations et de leur utilité collective
Publié par L’équipe Fonda le 1er septembre 2010

Autoévaluation des associations et de leur utilité collective

Autoévaluation des associations et de leur utilité collective : Guide méthodologique pour évaluer actions associatives et projets collectifs proposer par la Fonda Rhône-Alpes, 2006

La Fonda Rhône-Alpes propose un guide méthodologique pour évaluer actions associatives et projets collectifs

"Les défis que les associations d’utilité collective doivent relever ne cessent de devenir chaque jour plus complexes. Elles doivent non seulement, comme des entreprises, assurer la structuration et la gestion efficaces d’une ou de plusieurs unités fonctionnelles, mais elles ont aussi à développer des capacités nouvelles d’innovation, de négociation, de communication, d’argumentation dans les organisations plus souples, plus exigeantes et d’avantage soumises aux aléas de leurs environnements et de leurs développements.

Une démarche d’évaluation doit donc les aider à la fois à "mesurer" ce qu’elles ont su faire et à anticiper sur ce qu’elles auront à mettre en oeuvre. L’autoévaluation que nous proposons pose ces objectifs : accompagner la dynamique des associations, leur permettre - au service et avec la population d’un territoire - de redonner du sens à leur action en inscrivant celle-ci dans les enjeux sociétaux et politiques de ce territoire.

Le développement de capacités nouvelles d’autoévaluation doit rendre le secteur associatif capable de : découvrir, décrire et valoriser son utilité collective, construire ses projets, donner du sens à ses pratiques d’intervention, faciliter le développement de dynamiques inter associatives, rendre visibles et faire reconnaître les spécificités des associations, mettre en évidence les plus values sociales, économiques et culturelles produites, élaborer de nouveaux projets associatifs.

Il est souhaitable aussi que les démarches et les travaux d’autoévaluation puissent être mis en commun par plusieurs associations ou réseaux associatifs dans des projets qui dépassent les structures et dimensions de chacun. A partir de l’analyse qui peut en être dégagée, une redéfinition des finalités de l’éducation populaire et de l’émancipation citoyenne peut ainsi s’en trouver plus clairement énoncée et confortée.

En constatant les représentations admises et en critiquant les pratiques acquises, l’autoévaluation contribue à modifier les regards traditionnellement portés sur les richesses, sur la valeur des choses, des personnes et de leurs associations ainsi que sur les habitudes d’action. En se réalisant de manière collective et partagée, l’autoévaluation conjugue l’apprentissage des acteurs et le développement des organisations. Enfin, en mettant en évidence, en termes d’utilité collective, les effets des projets et des actions du secteur associatif, l’autoévaluation positionne celui-ci dans le champ politique pour un développement plus solidaire."

Fonda Rhône Alpes avril 2006

Documents joints à cet article
info document - PDF - 2.6 Mo

Partager cet article

Un message, un commentaire ?
Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document