Associations et prospective

Associations et prospective

Une responsabilité face au futur
par Yannick Blanc, président de la Fonda
(editorial de La tribune fonda n° 218, juin 2013)

Lorsqu’en 2010 Pierre Vanlerenberghe et Christian Lemaignan nous ont proposé de structurer les activités de la Fonda autour d’une démarche de prospective du monde associatif, bientôt baptisée Faire ensemble 2020, ils ont ouvert la fenêtre sur un horizon plus vaste et un paysage plus riche que ce que nous imaginions alors. La prospective venait à point nommé pour renouveler l’approche de ce qu’on appelle encore trop paresseusement la crise. Alain Touraine propose de celle-ci une analyse assez lumineuse dans sa simplicité3 : ce que révèle la crise financière de 2008 et plus encore ce qui s’est passé depuis, c’est une séparation radicale de la sphère financière, détentrice de la richesse et du pouvoir, d’avec tout le reste de l’économie et de la société. Ce qu’on appelle « les marchés financiers » et qui désigne en réalité la poignée d’homme qui y concentre l’influence, décide de l’essentiel, réduisant à peu de chose la souveraineté des états et à moins encore leur vie démocratique et leurs organisations multilatérales. Or, le propre de l’économie de la rente financière est de subordonner la validité de toute chose à sa profitabilité à court terme, qu’elle désigne alors sous le terme séduisant de « performance ».

Face à cette crise-là, la prospective est d’abord une éthique de la réflexion collective. Elle consiste à construire une vision des avenirs possibles non à partir d’une théorie, d’un parti pris idéologique ou d’un système de préférences, mais à partir d’un effort permanent d’observation de la réalité, d’attention au présent. Elle repose sur une approche déterministe, considérant qu’on peut déduire les effets des causes qu’on a identifiées, mais aussi sur l’acceptation sans a priori de l’immense diversité des causes, des phénomènes, des processus. Autrement dit, face au laminage utilitariste du raisonnement économique, elle élargit la perspective avant de se projeter dans le long terme. Car la deuxième dimension éthique de la prospective, c’est bien sûr celle de la responsabilité face au futur. Elle ne structure la réflexion collective qu’en vue de l’action : le déterminisme ne signifie pas que ce que nous observons va inéluctablement évoluer dans telle direction mais permet d’envisager les effets et les conséquences des choix qui sont devant nous.

Les travaux des huit séminaires de prospective dont nous rendons compte ici ne sont pas consacrés au monde associatif mais aux mutations de la société française et du monde qui l’entoure. Après avoir travaillé en 2011 sur quatre scénarios d’évolution possible du monde associatif, c’est-à-dire d’adaptation des associations aux transformations de leur environnement, nous avons voulu renverser la perspective pour rechercher où était la capacité d’action et d’influence des associations sur ces mutations. C’est là que la diversité du monde associatif, qui a toujours été considérée comme un obstacle à son organisation et à son efficacité, s’avère être une ressource pour l’action : dans un monde ouvert en accélération permanente, les organisations centralisées s’essoufflent, les logiques verticales se grippent. Le déclin des institutions unificatrices provoque la fragmentation de la société. Mais au même moment, l’essor du monde numérique, l’effacement des frontières, la mobilité des hommes donnent aux relations sociales une plus grande fluidité. La multiplication des possibilités de connexion entre individus de plus en plus semblables favorise l’empathie. Dans ce contexte, le fonctionnement en réseau et la capacité à fabriquer du projet, caractéristiques du fait associatif, font de nos anciennes faiblesses une force nouvelle, pourvu que notre diversité ne nous empêche pas de parler le même langage. Ce langage universel, c’est celui de la prospective.

Big crunch, ou l’invention des services à la communauté

Big crunch, ou l’invention des services à la communauté

20 juillet 2016 — par L’équipe Fonda

par Nathan Stern, président de Common Good Factory. Paru dans La tribune fonda n° 222, juin 2014

Territoires et organisation territoriale : quels enjeux à moyen et long terme ?

18 janvier 2016 — par L’équipe Fonda

Dialogue prospectif organisé par France Stratégie, La Fonda et le Medef, 25 février 2015

Questions d’avenir pour les associations

Questions d’avenir pour les associations

25 août 2015 — par L’équipe Fonda

par Jacqueline Mengin, administratrice de la Fonda et Viviane Tchernonog, chercheuse au CNRS, in La tribune fonda n° 218, juin 2013

Les ruptures des activités économiques

Les ruptures des activités économiques

25 août 2015 — par L’équipe Fonda

par Philippe Durance et Philippe Destatte, paru in La tribune fonda n° 218, juin 2013

Les mutations territoriales

Les mutations territoriales

25 août 2015 — par L’équipe Fonda

par Stéphane Cordobes et Jérôme Vignon, paru in La tribune fonda n° 218, juin 2013

Les transitions des mondes

Les transitions des mondes

25 août 2015 — par L’équipe Fonda

par Fabienne Goux-Baudiment et Jacques de Courson, paru in La tribune fonda n° 218, juin 2013

1 | 2

Actualité
Appel à retour d’expérience

Etude "ESS et création de valeur : une approche prospective de la mesure d’impact social"

Enquête nationale "Le paysage associatif français en 2016"

Responsables et dirigeants associatifs, participez à la nouvelle enquête nationale lancée par Viviane Tchernonog, chercheuse associée au Centre d’économie de la Sorbonne - (...)

ESS et création de valeur : une approche prospective de l’évaluation d’impact social

Une étude lancée par l’Avise, le Labo de l’ESS et la Fonda.

OuiShare Fest 2017

Le collectif OuiShare organise du 5 au 7 juillet à Paris la cinquième édition de son OuiShare Fest, pour explorer comment les outils numériques et la culture collaborative peuvent apporter des (...)

S’initier au jeu de cartes "Faire ensemble 2020"

La Fonda propose d’initier celles et ceux qui le souhaitent à son jeu de cartes "Faire ensemble 2020".

Prix Fondation Cognacq-Jay 2017

Appel à projets pour inventer la solidarité sociale de demain.

Une banque de l’innovation sociale*

Fin 2017 ouvrira une plateforme web qui mettra en commun l’ensemble des innovations sociales sur le territoire. Un projet impulsé par le Commissariat général à l’égalité des territoires en partenariat (...)